Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Selon la presse française, Nordahl Lelandais aurait avoué avoir tué Maëlys «par accident»

logo de Le Soir Le Soir 14-02-18 Le Soir

D’après plusieurs médias français, notamment Le Dauphiné et RTL France, Nordahl Lelandais, principal suspect dans l’affaire Maëlys, est passé aux aveux. L’homme de 34 ans aurait avoué avoir tué la fillette « par accident ».

© Fournis par Le Soir

Ces aveux font suite à une intense journée d’enquête, lors de laquelle l’individu a quitté sa cellule, été interrogé, puis emmené sur le lieu de fouilles.

Ce mercredi après-midi, des sources proches de l’enquête ont révélé que les traces de sang retrouvées dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais appartiennent bien à Maëlys. La voiture de Nordahl Lelandais avait été démontée par les enquêteurs. L’ancien maître chien avait, jusqu’aujourd’hui, toujours nié son implication dans la disparition de la fillette en août dernier.

Le fil de la journée

• Nordahl Lelandais est extrait de sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier, en matinée. Direction Grenoble, où il va être interrogé sur l’affaire Maëlys.

• En fin de matinée, le suspect quitte le palais de justice de Grenoble. Il est emmené en convoi à Pont-de-Beauvoisin, où l’attend un important dispositif de gendarmerie.

• Le convoi quitte Pont-de-Beauvoisin vers midi et se rend à Domessin, au domicile de la famille du suspect.

• Vers 13h, le convoi quitte Domessin et se dirige vers le mont Cevoz, à Saint-Franc, où des recherches avaient déjà été entreprises en août 2017.

• Nordahl Lelandais oriente les enquêteurs dans leurs recherches. Des traces de sang retrouvées dans sa voiture l’incitent à coopérer.

• Une conférence de presse est organisée à 18h.

Chaque mois, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité

Le Soir

image beaconimage beaconimage beacon