Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les plus récents

La Belgique veut devenir le pays du commerce équitable

logo de Metrotime Metrotime 05-10-17 Camille
© Fournis par Metrotime (fr)

Les produits issus du commerce équitable sont de plus en plus populaires. L’an dernier, Belge a dépensé en moyenne 14,30€ en produits équitables.

Pendant dix jours, le commerce équitable est à l’honneur. Des communes organisent des marchés, des écoles des actions de sensibilisation, des magasins mettent en avant ces produits qui garantissent un revenu fixe et décent aux producteurs.

En quatre ans, la vente de produits labélisés a fortement augmenté. En 2016, chaque Belge a dépensé en moyenne 14,30 €. Les organisateurs de la semaine du commerce équitable parlent d’une belle progression, par rapport aux 12,7 et 8,6 € de 2015 et 2013. La Belgique se situe ainsi, comme il y a deux ans, dans la moyenne européenne, au coude à coude avec ses pays voisins: la France (14,20 €) et les Pays-Bas (15,10 €). La Grande-Bretagne (27 €) et la Suisse (65 €) caracolent en tête du peloton. Les pays du Sud de l’Europe sont plutôt en retrait.

Engagement politique

Pour devenir un Pays du commerce équitable, il faut pouvoir compter sur un soutien politique. De ce côté-là, la Belgique est plutôt bonne élève. En juillet dernier, le Parlement fédéral a approuvé une résolution visant à promouvoir le commerce équitable et la campagne «Faites de la Belgique le pays du commerce équitable».

Les pouvoirs publics locaux ne sont pas en reste. En 2016, 212 communes avaient obtenu le titre de Commune du Commerce équitable. Cela porte le nombre de municipalités titrées à 36%, rapprochant progressivement la Belgique de l’objectif des 51%.

© Fournis par Metrotime (fr)

Enfin, Alexander De Croo (Open-VLD), vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, a lancé la Charte belge des ODD. Celle-ci réunit entreprises et organisations souscrivant aux Objectifs du développement durable et désireuses de les concrétiser. En moins d’un an, plus de 70 entreprises ont signé la Charte belge des ODD.

Notoriété au sommet

Depuis quelques années, la notoriété du commerce équitable frôle des sommets (de 85% à 92% entre 2012 et 2016). Pourtant, 30% des Belges ne parviennent pas à nommer spontanément un produit équitable. C’est pourquoi, la Semaine du commerce équitable veut rapprocher ce type de commerce du citoyen, en proposant une large palette d’activités dans tout le pays.

Il est ainsi possible de savourer des produits équitables lors d’un dîner organisé par un des 23 restaurants participants de la ville de Louvain. Il est également possible de débattre ou de voir comment intégrer le commerce équitable dans son entreprise grâce aux nombreuses conférences organisées par WFTO, Fairtrade Belgium ou encore Oxfam. Les détails sont disponibles sur www.semaineducommerceequitable.be.

Cet article La Belgique veut devenir le pays du commerce équitable est apparu en premier sur Metro.

Publicité
Publicité

Plus d'info : metrotime.be

image beaconimage beaconimage beacon