Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Près d'un Wallon sur vingt a déjà conduit sous influence d'alcool et de drogue

logo de Belga Belga 14-06-18 BELGA
FRANCE - BELGIUM - SECURITY © Belga FRANCE - BELGIUM - SECURITY

Selon une enquête de l'AWSR, l'Agence wallonne de sécurité routière, près d'un Wallon sur 20 a déjà conduit sous l'influence combinée. Face à ce constat, le ministre wallon Carlo Di Antonio en charge de la sécurité routière et l'AWSR réagissent et demandent un durcissement des sanctions.

La combinaison alcool/drogue est la plus dangereuse en matière de conduite sous influence, on considère qu'elle augmente en effet de 20 à 200 fois le risque d'accident grave et mortel. Un conducteur qui conduit sous l'influence d'alcool et de cannabis, par exemple, a 100 fois plus de risques d'être impliqué dans un accident grave, indiquent le cabinet Di Antonio et l'AWSR dans un communiqué commun jeudi.

Les deux instances demandent donc des sanctions sévères telles qu'il y en a parfois déjà à l'étranger et citent l'exemple de la France où il existe une peine spécifique dans le cadre du cumul alcool et drogue(s). Toute personne qui conduit un véhicule sous l'emprise de drogues et d'alcool y risque trois ans d'emprisonnement et 9.000 euros d'amende contre deux ans d'emprisonnement et 4.500 euros d'amende si elle est uniquement sous l'influence de stupéfiants, dit encore le communiqué.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon