En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Facebook renforce son Safety Check avec la fonctionnalité d'entraide Community Help

logo de Mashable FR Mashable FR 22-02-17

Facebook développe un peu plus ses services d’aide à la personne en ajoutant au dispositif du Safety Check un outil pour mettre en relation des communautés d’entraide en situation de crise, le Community Help.

Depuis sa création en 2014, le Safety Check "a été activé des centaines de fois, mais nous savons que nous pouvons faire mieux pour donner les moyens de s’entraider à notre communauté", explique Naomi Gleit, vice-présidente de Facebook, dans un communiqué publié mercredi 8 février.

Captures d'écran de la fonctionnalité Community Help du Safety Check de Facebook. © Facebook Captures d'écran de la fonctionnalité Community Help du Safety Check de Facebook.

VOIR AUSSI : Le Safety Check de Facebook pourra désormais être activé par les internautes eux-mêmes

Pour ce faire, Facebook a décidé d’ajouter une fonctionnalité à son outil de crise : Community Check. Une fois le Safety Check activé (en cas de catastrophes naturelles, d’accidents ou d’attentats par exemple), les utilisateurs de Facebook "verront s’affficher la fonctionnalité Community Check, permettant de trouver ou d’offrir de l’aide".

Inspiré des actions des internautes

Suite aux inondations ayant touchées Chennai en Inde en décembre 2015, Facebook a remarqué que les internautes avaient formé spontanément des groupes d’entraide sur le réseau social pour proposer, notamment, de la nourriture, de l’eau potable, un abri ou une solution de transport aux personnes dans le besoin. Le groupe de Mark Zuckerberg compte aujourd’hui faciliter la création de ces communautés et leurs échanges grâce au Community Check.

Pour le moment, le Community Check sera ajouté au Safety Check aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Inde et en Arabie Saoudite. Mais Facebook promet de "le rendre disponible dans l’ensemble des pays" au fur et à mesure des améliorations.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Mashable

image beaconimage beaconimage beacon