En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

François Fillon maintient : "Il y a eu d'autres attaques" jeudi soir

logo de ParisMatch ParisMatch 21-04-17 Paris Match

François Fillon a une nouvelle fois affirmé vendredi qu'il y avait eu «d'autres attaques» jeudi soir à Paris, en plus de celle qui a causé la mort d'un policier sur les Champs-Elysées.

François Fillon maintient : "Il y a eu d'autres attaques" jeudi soir © REUTERS/Martin Bureau/Pool François Fillon maintient : "Il y a eu d'autres attaques" jeudi soir

Jeudi soir, lors de son intervention sur France 2 dans l'émission «15 minutes pour convaincre», aux alentours de 23 heures, François Fillon avait déclaré qu'il y avait eu d'autres attaques à Paris, en plus de celle qui a causé la mort d'un policier sur les Champs-Elysées. Cette affirmation avait dans la foulée été démentie par le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Interrogé à ce sujet par l'émission de TMC «Quotidien», à l'issue de sa déclaration à la presse à son QG de campagne vendredi à Paris, l'ex-Premier ministre a affirmé: «Regardez les rapports de police», ces attaques, «elles ont existé, il y a eu d'autres attaques hier soir», a-t-il insisté.

Son entourage évoque l'agression d'un militaire de l'opération Sentinelle 

Son entourage a ensuite expliqué à l'AFP que le candidat faisait allusion à une alerte du Centre opérationnel de gestion interministériel de crise (COGIC), dépendant du ministère de l'Intérieur, selon laquelle «un militaire de l'opération Sentinelle s'est fait agresser par un individu à la station Etienne Marcel, sur la ligne numéro 4. L'individu a été neutralisé et arrêté par les forces de police. Il n'y a pas de victimes».

Après l'attaque sur les Champs-Elysées, François Fillon avait décidé jeudi d'interrompre sa campagne, annulant son déplacement à Chamonix programmé vendredi.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Parismatch

image beaconimage beaconimage beacon