Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Nouveau parlement espagnol, une XIII législature qui fera date dans l'histoire

Une première session inédite pour le nouveau parlement espagnol... Sortis de prison, les indépendantistes catalans ont d'abord fait leur entrée dans l'hémicycle sous des applaudissements nourris. Oriol Junqueras, Jordi Sanchez, Jordi Turull, Josep Rull et Raül Romeva ont été libérés quelques heures pour prendre leur fonction : les 4 premiers à l'assemblée et le dernier au sénat. Ils doivent prêter serment comme les autres parlementaires sur la Constitution espagnole. Celle-là même qu'ils sont accusés d'avoir violée dans leur marche vers l'indépendance. Ces 5 élus pourraient donc voir rapidement les deux chambres décider de leur suspension, car ils sont en procès pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017. C'est aussi une première depuis la mort du dictateur Franco, des députés d'extrême droite, 24 élus du parti Vox, ont fait leur entrée au Parlement espagnol. Ils ont été élus lors des législatives anticipées du 29 avril, convoquées par le premier ministre socialiste Pedro Sanchez.
image beaconimage beaconimage beacon