En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pourquoi tout le monde se partage Trash Dove, ce pigeon violet au comportement inexplicable

logo de Mashable FR Mashable FR 20-02-17

Si vous ne l'avez pas encore vu, ça ne devrait pas tarder. Trash Dove est en train d'envahir tous les fils d'actualité. Mais pourquoi ? Que nous veut donc cet étrange pigeon violet ?

On le croise en autocollant dans les commentaires Facebook ou dans de nouveaux memes. Mais qui est donc cette soudaine coqueluche des réseaux sociaux ?

Il s'appelle Trash Dove et... son succès n'a pas vraiment d'explications. Syd Weiler, celle qui l'a dessiné en septembre 2016, était loin d'imaginer que le pigeon violet deviendrait si connu.

Une semaine après avoir mis en ligne la série d'autocollants sur Facebook à la fin du mois de janvier, l'illustratrice s'est réveillée un matin, étonnée par le nombre de notifications Facebook qu'elle avait reçue pendant la nuit. "J'avais été mentionnée dans énormément de posts. C'était surréaliste", a-t-elle raconté à Popdust.

L'autocollant de Trash Dove le plus plébiscité est sans conteste également l'un des plus absurdes : celui où on le voit se pencher pour se taper frénétiquement la tête sur le sol. Pourquoi ce comportement soit légèrement autodestructeur, soit motivé par la prise d'ecstasy ? Cela, même l'illustratrice n'en a pas la réponse, elle qui affirme s'être contentée de dessiner un pigeon qui ferait sourire les gens.

oiseau-violet.gif © Fournis par France Médias Monde oiseau-violet.gif

Au commencement, une blague thaïlandaise

C'est d'abord en Thaïlande, début février, que Trash Dove a gagné en viralité, à la faveur d'une plaisanterie sur les personnes célibataires.

Pour essayer de comprendre, vous pouvez regarder cette vidéo (déjà visionnée plus de 4 000 000 fois) et apprécier ce mash-up assez inattendu entre Trash Dove et ce petit chat :

Comme souvent pour les phénomènes d'Internet, il n'y a pas d'explication ultime et rationnelle. Mais la justification la plus plausible du succès de Trash Dove serait qu'en thaï, nok (qui veut dire "oiseau") est aussi employé pour désigner les personnes désespérément célibataires.

Quant à expliquer pourquoi le reste du monde a été aussi prompt à adopter Trash Dove dès la mi-février... Le mystère reste entier.

– Adapté par Émilie Laystary. Retrouvez la version originale sur Mashable.

© SYD WEILER
Publicité
Publicité

Plus d'info : Mashable

image beaconimage beaconimage beacon