Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Tensions dans le golfe Persique : "Ni l'Iran, ni les Etats-Unis ne veulent la guerre"

L'attaque contre deux pétroliers en mer d'Oman a ravivé les tensions dans cette zone très sensible par laquelle transite près d'un tiers du commerce pétrolier mondial. Les États-Unis affirment avoir des preuves qui montrent la responsabilité de l'Iran. Le régime de Téhéran dément. Analyse de Thierry Coville, chercheur à l'Iris, spécialiste de l'Iran.
image beaconimage beaconimage beacon