Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Audi présente l’E-Tron

logo de Auto55 Auto55 19-09-18 Auto55.be

Après un premier retard, prétendument causé par le fait que Rupert Stadler, le PDG d’Audi, ait été arrêté et mis derrière les barreaux (où il se trouve toujours d’ailleurs), la marque aux anneaux a maintenant présenté son crossover électrique officiellement. Pas à Bruxelles, où le modèle est construit et comme c’était prévu initialement, mais à San Francisco. La nouvelle Audi peut d’ores et déjà se retrousser les manches, car dans ce segment elle aura affaire à ni plus ni moins que la Tesla Model X, mais également aux Jaguar I-Pace et Mercedes EQC.

La première

Audi affirme que l’E-Tron est le premier modèle de production entièrement électrique de la marque. Ils ont visiblement passé la R8 E-Tron sous silence. Certes, elle a fait un flop, mais elle était belle et bien en production. Mais revenons-en à ce nouveau crossover. Il s’étale sur 4,90m de long, 1,93m de large et culmine à 1,66m de haut. L’habitacle peut accueillir cinq occupants, alors que le volume du compartiment à bagages est similaire à celui des autres grandes Audi. Ce n’est pas un chiffre très concret et c’est également une constante dans le communiqué de presse de la marque. Il n’est d’ailleurs pas plus concret quant au chiffre de puissance, des performances ou même du rayon d’utilisation.

Que savons-nous ?

Nous avons tout de même soutiré que l’E-Tron passe la barre des 100km/h en moins de 6 secondes, qu’elle atteint une vitesse de pointe de 200km/h et qu’avec une batterie d’une capacité de 95kWh, elle peut se déplacer sur un rayon de 400km. Dans 90% des décélérations, l’énergie est récupérée via les deux moteurs électriques. Une récupération qui peut se combiner avec le système de contrôle des freins intégré électrohydraulique – une première dans un véhicule de série.

L’un des points forts est l’utilisation des rétroviseurs virtuels Audi (en option là où ils sont autorisés). Ces rétroviseurs réduisent la résistance à l’air et envoient la digitalisation à un niveau supérieur. Pour l’occasion, le système de navigation a également gagné en intelligence : il indique désormais les stations de recharges appropriées.

Les premières livraisons en Europe sont attendues pour début 2019.

Publicité
Publicité

Plus de Auto55

image beaconimage beaconimage beacon