Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Laura Smet et David Hallyday : leur nouvelle offensive contre Laeticia

logo de Gala Gala 13-11-18 Marine Madelmond
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Vidéo fournie par Non Stop People

Nouveau rebondissement de taille dans l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday. Les deux aînés du clan lancent une énième offensive contre leur belle-mère. Ils souhaitent faire geler les royalties sur les albums du célèbre rockeur disparu.

Alors que le dernier opus de Johnny Hallyday, Mon pays c'est l'amour, sorti le 19 octobre, continue de battre des records de vente, un nouveau rebondissement important dans l'affaire de l'héritage de l'interprète de Je te promets vient semer le trouble. Selon les informations avancées par BFM TV, Laura Smet et David Hallyday ont fait part de leur souhait de faire geler une partie des royalties des albums du rockeur décédé d'un cancer le 6 décembre dernier : "Ils ont assigné les trois maisons de disques en charge du catalogue musical de leur père", peut-on lire sur le site. En résumé, les deux aînés du clan souhaitent suspendre le pourcentage des recettes générées par les ventes de disques versées par Universal, Warner et Sony à Laeticia Hallyday, seule bénéficiaire de l'héritage selon le testament signé en Californie aux Etats-Unis.

Laura Smet et David Hallyday : leur nouvelle offensive contre Laeticia © Sipa Press Laura Smet et David Hallyday : leur nouvelle offensive contre Laeticia

Bloquer 75% de ces sommes aurait un impact important pour la maman de Jade et Joy, comme le souligne BFM TV. En effet, véritable carton, le dernier album de Johnny Hallyday s'est déjà vendu à plus d'un million d'exemplaires en quelques semaines (Charts In France). L'album posthume était donc signe d'un véritable jackpot pour la veuve. Très vendeur, Johnny Hallyday "touchait en moyenne 800 000 euros sur les ventes de ses albums". Le tribunal de Paris doit examiner cette requête le 27 novembre.

Alors que des négociations au sujet d'un accord à l'amiable semblaient en cours, cette nouvelle information – si elle se révèle exacte – pourrait bien déclencher une énième tempête familiale. Mais quelle sera la réponse de Laeticia Hallyday à cette nouvelle offensive ?

Téléchargez l'application Microsoft News  pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité. 

Publicité
Publicité

Plus d'info : Gala.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon