Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Franck Dubosc s'excuse auprès des Marocains, mais maintient sa déception

logo de Femme Actuelle Femme Actuelle 17-06-16 Amélie Cordonnier

Ne pas être détendu quand on fait du camping, relève du comble. Franck Dubosc en a fait l’expérience lors du festival Marrakech du rire, où il était venu présenté Camping 3, la comédie de Fabien Onteniente.

Camping 3 n’a pas fait rire tous les festivaliers. Ou disons plutôt que quelques Marocains ont ri jaune en découvrant la scène dans laquelle des nudistes jouent au volley sur la plage. Certains ont mis la main sur les yeux de leurs enfants pour leur éviter d’assister à pareil spectacle. D’autres ont même carrément quitté la salle. Résultat : le film a été interdit aux moins de 16 ans.

Il a beau faire partie des personnalités préférées des Français, Franc Dubosc n’ a pas sa langue dans sa poche. Il ne s’est pas privé de dire ce qu’il en pensait lors d'une interview accordée à Téléstar : "Les femmes voilées, les enfants sortaient de la salle. Ben oui… Il y a une séquence de nudistes sur la plage de volley-ball. Il y a encore beaucoup de travail à faire" Avant d’ajouter: "on se rend compte que culturelle­ment il y a dix siècles de retard".

C’est cette dernière phrase qui a fait bondir les Marocains et déclenché une véritable polémique. Face au tollé général Franck Dubosc s’est senti obligé de s’excuser. "Chers amis marocains (et autres) je suis désolé et je tiens à m’excuser de mes propos malheureux et déplacés sur "le retard culturel" de votre pays», écrit-il dans un message posté sur Facebook. Je n’en pense pas un mot bien sûr, ils sont les dires d’un homme blessé et déçu qui voit son nouveau bébé (Camping 3) interdit aux enfants dans un pays qui m’a si souvent accueilli". L’humoriste va même jusqu’à retirer ses propos: "Vous n’avez pas un retard culturel comme je l’ai bêtement dit, nous sommes différents c’est tout". Ce qui l’"attriste" c’est que "là où (ses) enfants rient, les vôtres doivent fermer les yeux". En attendant, lui garde les siens ouverts.

A lire Franck Dubosc: méconnaissable sur la photo de son permis 

Publicité
Publicité

Plus d'info : FemmeActuelle.fr

Femme Actuelle
Femme Actuelle
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon