Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

10 étranges moyens de contraception du passé

Par Judith Lussier Diapositive 1 sur 10

1. Les pierres vaginales

Vous trouvez peut-être le préservatif inconfortable ou la pilule contraceptive incommodante, mais vous n'avez rien vu. Nos ancêtres ont tout essayé pour jouir des bienfaits de la sexualité, sans en subir les conséquences. Attention : ces techniques de contraception ancestrales n'ont pas démontré leur efficacité, et ne sont divulguées ici que par pur intérêt historique.1. Les pierres vaginalesNon, il ne s'agit pas d'une nouvelle technique de massage ou d'un jouet sexuel préhistorique : 1600 ans avant notre ère, on raconte que les femmes introduisaient des pierres ovales dans leur vagin afin de prévenir la grossesse. Pas bête, les bases du principe du stérilet (qui consiste à simuler la présence d'un fœtus dans l'utérus) étaient jetées, mais l'histoire n'indique pas le degré de confort durant l'acte.À lire aussi sur MSN Lifestyle :10 signes que votre relation est finie10 astuces pour séduire en confiance7 lieux incongrus où rencontrer l'âme soeur7 signes qui montrent qu'il a envie de vous
© Getty Images
image beaconimage beaconimage beacon