En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les Anderlechtois sont champions de Belgique: «Nous le méritons vraiment»

logo de Le Soir Le Soir 19-05-17 Rédaction en ligne

Les Anderlechtois sont champions de Belgique. «Ce titre, c’était l’objectif du club. Et nous le méritons», lance Kara après la victoire à Charleroi (1-3).

© Fournis par Le Soir

Alors que les joueurs fêtaient le titre de champion en compagnie de leurs supporters à Charleroi, Kara Mbodj a livré un interview à nos confrères de Voo Foot et de Proximus TV. «  Ce titre, c’était l’objectif du club. Nous le méritons amplement. Je tiens à féliciter tout le monde. Du président à Herman en passant par le staff et nos équipiers. Quant au coach, c’est le patron. Il a construit une équipe solide. Pour moi, ce titre, c’est une grande première  ».

À la mi-temps du match à Charleroi, le score était de 1-0 en faveur des Zèbres suite à la réalisation de Bedia à la 27e. Mais le FC Bruges était mené à Ostende (1-0). «  C’est nul d’être champion de cette manière  », pestait Sofiane Hanni, toujours au micro de nos confrères de Voo Foot et Proximus TV. «  Nous sommes bien entrés dans ce match, mais nous avons encaissé un but stupide. Nous n’avons pas montré suffisamment de force mentale pour revenir au score après ce 1-0. Charleroi est une équipe toujours très difficile à jouer. Mais nous devons sortir la tête hors de l’eau  ».

© Fournis par Le Soir

Finalement, Teodorczyk, auteur d’un doublé, et Bruno ont fait 1-3. «  C’était un match compliqué, mais on a su s’en sortir. Quel bonheur  », ajoutait Frank Boeckx. «  Un match, ça dure 90 minutes. Nous avons su trouver les mots justes à la pause pour réagir, tout en restant calmes. C’est ce que nous avons fait sur le terrain. Ce titre, c’est magnifique car il s’agit de ma première année en tant que capitaine  », concluait Hanni.

Publicité
Publicité

Le Soir

image beaconimage beaconimage beacon