Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Européennes : le RN veut la peau de la Commission

Supprimer la commission européenne, c'est l'argument choc du Rassemblement National, qui a présenté son programme pour les européennes du mois de mai. La sortie de l'Union n'apparaît plus comme une priorité mais Marine Le Pen veut réformer en profondeur les institutions. La dirigeante d'extrême droite veut supprimer l'organe exécutif européen, une idée jugée absurde au sein du Parlement européen. Rebecca Harms, eurodéputée verte : "La Commission européenne défend notre intérêt commun. Et vouloir annuler, détruire cette institution est vraiment un coup fatal dans le fonctionnement de l'Union européenne" Dans cette Union européenne des Nations voulues par le Rassemblement national, les Etats membres négocieraient directement avec un Parlement européen réformé, de quoi paralyser l'Union selon Jean Arthuis, eurodéputé LREM. Pour le Rassemblement National, l'Europe c'est " une civilisation commune " qui " n'a pas 60 ans mais plusieurs millénaires ". Les thèmes nationalistes favoris comme l'anti-mondialisme sont toujours là, mais ce manifeste fait aussi la part belle à un concept nouveau, celui de l'écologie identitaire.
image beaconimage beaconimage beacon