Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'Iran refuse de libérer le pétrolier

Téhéran diffuse une vidéo de l'opération de vendredi durant laquelle des Gardiens de la Révolution arraisonnent le tanker Stena Impero voguant sous pavillon britannique. L'Iran l'accuse d'avoir heurté un navire de pêche. L'opération a eu lieu quelques heures après la décision de Gibraltar de prolonger de 30 jours la détention du Grace1, le pétrolier iranien bloqué depuis le 4 juillet et accusé d'avoir voulu livrer du brut à la Syrie. Dans un tweet, le ministre britannique des Affaires étrangères Jeremy Hunt s'inquiète que l'Iran puisse choisir la "voie dangereuse d'un comportement illégal" pour répondre à la détention légale par Gibraltar de pétrole destiné à la Syrie." À l'inverse, le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif qualifie de "piraterie" l'arraisonnement par Gibraltar du Grace1 et assure que l'action de son pays dans le Golfe persique "consiste à faire respecter les lois maritimes internationales." Londres appelle les navires britanniques à éviter le détroit d'Ormuz.
image beaconimage beaconimage beacon