Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Trois bonnes raisons d'aller en Norvège

logo de Le FigaroLe Figaro il y a 4 jours Valentin Pilate
figarofr © Valentin Pilate figarofr

Destination scandinave idéale pour ceux qui cherchent à se retrouver en connexion complète avec la nature, le pays détiendra prochainement le record de l'édifice en bois le plus haut du monde, parce que «construire en bois, c'est aider à respirer dans un monde meilleur».

À une centaine de kilomètres au nord d'Oslo, la Norvège est en train de construire le plus haut édifice en bois du monde, la «tour de Mjøs», qui s'élèvera à 84,5 mètres. «Construire en bois, c'est aider à respirer dans un monde meilleur», a déclaré dans un communiqué l'homme d'affaires Arthur Buchardt, qui affirme s'être inspiré pour le projet de l'accord de Paris sur le changement climatique. À l'intérieur, il y aura notamment un hôtel, un restaurant et une piscine. Sans attendre son ouverture, prévue en mars 2019, Le Figaro vous propose de mettre le cap sur cette destination où l'on prend une vraie bouffée d'oxygène.

● La diversité des paysages

Lacs, montagnes, plages… Vous trouverez tout ce que la nature a de plus beau à offrir au pays des fjords. À la recherche d'air pur et frais, au sens propre du terme, la Norvège offre le compromis parfait pour sa diversité de paysages. Tout est à proximité. Il suffit par exemple de rouler trois heures dans le Sud pour attendre le glacier Nigardsbreen, le lac de Lovatnet à la couleur émeraude, et Geiranger qui est un village au pied du fjord Geirangerfjord.

»LIRE AUSSI - Revivez «Terminal F» à la découverte de la Norvège

● Les routes panoramiques

Le voyage commence à l'instant même où l'on récupère sa voiture, sa moto, ou son vélo. Quel que soit son mode de déplacement, la route est pleine de surprises. Alors qu'en France beaucoup se plaignent d'une limitation à 80 km /h, ici, on pourrait rouler à seulement 30 km/h, volontairement et pendant des heures, juste pour ne pas passer à côté d'une cascade, d'un glacier ou des montagnes qui nous entoure. Le plus excitant, c'est de prendre de la hauteur sur une ligne droite sans savoir ce qui attend au sommet: un lac? Une chaîne de montagnes au sommet enneigé? Surprise!

● La proximité géographique

Depuis Paris, il faut seulement 2h20 de vol avec la compagnie aérienne Norwegian pour atterrir à Oslo. Autant qu'un Paris Strasbourg, pour avoir le sentiment de partir sur une autre planète.

Publicité
Publicité

Plus d'info: le figaro.fr

image beaconimage beaconimage beacon