Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le lézard orange d'un bar de Limoilou dérobé pendant la nuit

logo de ici.radio-canada.caici.radio-canada.ca 2017-04-27
Le lézard orange d'un bar de Limoilou dérobé pendant la nuit © Fournis par Radio Canada Le lézard orange d'un bar de Limoilou dérobé pendant la nuit

L'enseigne en forme de lézard qui trône au-dessus d'un bar de Limoilou depuis 20 ans a été dérobée dans la nuit de mardi à mercredi. Les cambrioleurs n'ont pas eu à escalader le bâtiment pour s'emparer du lézard puisqu'il avait été retiré le temps de se refaire une beauté.

« Je fais des rénovations à la façade, raconte le propriétaire du Bal du lézard, Alain Slythe. Je fais des grosses modifications et le lézard fait partie des modifications. On l'envoie se faire faire une peinture neuve, le lettrage, le logo, tout partait pour la peinture. »

La propriétaire de l'entreprise de peinture responsable des travaux était venue chercher l'enseigne le jour même et l'avait entreposée dans sa voiture. C'est à cet endroit que le lézard a été volé pendant la nuit.

Alain Slythe n'était pas en si les voleurs ont simplement profité des portières débarrées ou s'ils ont eu à s'introduire dans le véhicule par effraction pour commettre leur larcin. Il prévoyait rencontrer la propriétaire de l'entreprise de peinture dans la journée de jeudi.

Le propriétaire du bar a l'intention de rapporter le vol à la police. Entre-temps, il a publié un message sur le réseau social Facebook dans l'espoir de retrouver le lézard d'acier conçu par un artiste de la région.

Alain Slythe précise qu'il y a une vingtaine d'années, l'enseigne de son bar avait remporté le prix de la meilleure enseigne de Québec décerné par la Ville.

Advenant que le lézard ne soit jamais retrouvé, Alain Slythe a déjà trouvé une solution pour le remplacer.

« La compagnie qu'on avait engagée pour le peinturer, c'est une compagnie qui travaille la tôle avec des artistes. Ils m'ont proposé au téléphone de m'en refaire un si jamais on ne le retrouve pas », mentionne-t-il en ajoutant que la confection d'une nouvelle enseigne pourrait prendre quelques mois.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon