Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un Chinois s’est marié avec son robot humanoïde

logo de ParisMatch ParisMatch 2017-04-05 Paris Match

Zheng Jiajia, un Chinois de 31 ans, s’est uni pour la vie avec son robot, après des années de vaines recherches pour se trouver le véritable amour.

Un Chinois s’est marié avec son robot humanoïde © DR Un Chinois s’est marié avec son robot humanoïde

C’est une étrange nouvelle que rapporte le quotidien «South China Morning Post». Il a en effet annoncé lundi qu’un Chinois de 31 ans s’était marié vendredi dernier avec sa compagne, qui n’est autre qu’un robot de sa propre création. Zheng Jiajia, expert en intelligence artificielle, se serait offert un amour artificiel après des années de vaines recherches pour trouver un partenaire. Baptisée Yingying, la machine d’apparence féminine serait capable d’identifier des personnes et des caractères chinois. Mais son créateur a l’intension de la mettre à niveau pour qu’elle puisse, un jour, être en mesure de marcher et de réaliser des tâches ménagères.


Lors de la cérémonie non officielle, Zheng Jiajia avait habillé sa belle d’une écharpe rouge traditionnelle, posée sur sa tête. La mère et les amis de cet ancien employé de la firme Huawai auraient assisté à cette union unilatérale.

Les robots sexuels arrivent

Si ce comportement peu sembler étrange, les experts avertissent que les relations robots-humains deviendront courantes dans les années à venir. «Avoir des relations sexuelles avec des machines c’est pour demain, avec l’arrivée des premiers robots sexuels.», expliquait en décembre David Levy, ex-joueur professionnel d’échecs maintenant spécialiste de l’intelligence artificielle, au congrès «Love and Sex with the Robots».

Et des entreprises commencent à surfer sur cette vague. La société californienne Abyss Creations s'apprête à commercialiser des robots sexuels ayant toute les apparences d’êtres humains. Ces «poupées» pourront tenir de véritables discussions et faire l’amour, promet son créateur, Matt McMullen. Les progrès de la robotique et le développement de l’intelligence artificielle rendent l’amour 2.0 inévitable.

Publicité

Plus d'infos : Parismatch

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon