Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

«Un des plus grands événements médiatiques liés à la famille royale depuis Diana»

Le public mû par une curiosité insatiable envers la famille royale britannique en a eu pour son argent, dimanche soir, puisque des allégations de racisme dirigées vers l’entourage du palais de Buckingham ont ponctué l’entrevue hautement publicisée du prince Harry et de son épouse, Meghan Markle, par l’animatrice américaine Oprah Winfrey, au réseau CBS. Retour sur ce moment médiatique annoncé qui promettait d’ébranler l’institution en panne de légitimité. « Pendant qu’[elle était enceinte], nous avions des conversations selon lesquelles il [l’enfant à naître] ne recevrait pas de protection, il ne recevrait pas de titre [royal], et aussi des préoccupations et des conversations pour savoir à quel point sa peau pourrait être foncée lorsqu’ilnaîtrait », a dit Meghan Markle, émue, peu avant de confier à Oprah Winfrey qu’elle avait même songé à mettre fin à ses jours. En 2018, Mme Markle a épousé Harry, officiellement prince Henry, duc de Sussex, petit-fils de la reine d’Angleterre (et du Canada) et fils de la princesse Diana. Le couple a été dépouillé de tous ses titres royaux le 19 février dernier, soit approximativement un an après avoir annoncé sur Instagram son intention de renoncer à toute fonction d’altesse royale. Après un bref séjour au Canada, Harry, Meghan et leur fils, Archie, se sont installés à Los Angeles, en Californie. La famille, qui comptera bientôt une nouvelle petite fille, a l’intention d’être financièrement indépendante des allocations de la Couronne britannique. « La reine a dit au prince Harry : “Tu seras toujours mon petit-fils, je vais toujours te considérer comme un membre de ma famille personnelle, mais tu ne peux pas continuer [à vivre] comme un membre officiel de la famille royale” », résume Peter McNally, professeur d’histoire à la retraite de l’Université McGill et féru de monarchie.
image beaconimage beaconimage beacon