Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Des médecins réaffectés pour aider les infirmières

Selon une lettre obtenue par Le Devoir, le ministère de la Santé et des Services sociaux encourage les hôpitaux à confier des tâches d’infirmières aux des médecins disponibles en raison du délestage. Ils pourraient prendre des signes vitaux « si nécessaire », être accompagnés d’un autre médecin (et non d’une infirmière) lors d’une intervention auprès d’un patient et « assurer des tâches médicales élargies. Selon le MSSS, 7757 travailleurs du réseau sont actuellement absents en raison de la COVID-19. Environ 40 % d’entre eux sont atteints de la maladie ou sont en processus de dépistage. Les 60 % restant ont été retirés du travail de façon préventive. D’après la Dre Mélissa Ranger, d’autres scénarios sont à l’étude pour augmenter les effectifs infirmiers dans son centre hospitalier. « On essaie de voir si tout le personnel qui a déserté l’urgence dans les derniers mois, les dernières années, s’il y a moyen de le réembaucher, dit la médecin. C’est en discussion, ça aussi. » Pour sa part, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) affirme avoir « invité ses médecins à participer à l’effort de guerre ».
image beaconimage beaconimage beacon