Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Donald Trump se déclarera candidat à la présidentielle de 2024 dimanche

À peine parti et déjà sur le chemin du retour. Dimanche prochain, Donald Trump doit annoncer sa candidature à la présidentielle de 2024, lors de sa première apparition publique depuis son départ de la Maison-Blanche. Selon des sources proches du milliardaire américain, citées par le site Axios, l’ex-président se prépare à se présenter comme le « candidat désigné » du Parti républicain pour 2024, dans une nouvelle « démonstration de force » visant à rappeler à ses détracteurs, y compris au sein de sa formation politique, qu’il a toujours le contrôle du parti. L’annonce, prévue lors d’une allocution à la Conservative Political Action Conference (CPAC) qui se tiendra à Orlando dimanche, arrive plus de deux semaines après l’acquittement de l’ex-président lors de son deuxième procès en destitution et à un moment où le parti reste profondément divisé sur son avenir, après l’échec électoral de novembre et l’insurrection du Capitole, par des fidèles de Donald Trump, le 6 janvier dernier. Cette semaine, Donald Trump va rencontrer ses conseillers à Mar-a-Lago pour orchestrer ce premier discours, au cours duquel il se prépare à affirmer qu’il n’est peut-être « plus sur Twitter ni au Bureau ovale », mais « qu’il est contrôle toujours pleinement la situation », selon un conseiller de longue date, cité par Axios. « Trump, c’est le Parti républicain », a commenté Jason Miller, conseiller principal de Trump dans les pages de la publication en ligne. « Le seul clivage qui existe est entre l’establishment de Washington et les républicains de la base à travers le pays . » Or, « lorsque vous attaquez le président Trump, vous attaquez la base républicaine », a-t-il dit.
image beaconimage beaconimage beacon