Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les Golden Knights ont l'embarras du choix

logo de ici.radio-canada.caici.radio-canada.ca 2017-06-18 avec Associated Press
Les Golden Knights ont l'embarras du choix © Mark Humphrey Les Golden Knights ont l'embarras du choix

Le gardien des Penguins de Pittsburgh Marc-André Fleury, l'attaquant des Predators de Nashville James Neal et le défenseur des Ducks d'Anaheim Sami Vatanen figurent parmi les têtes d'affiche qui seront disponibles en prévision du repêchage d'expansion des Golden Knights de Vegas.

Le directeur général des Golden Knights, George McPhee, passera maintenant les trois prochains jours à éplucher les 30 listes disponibles, et il ne pourra choisir qu’un joueur par équipe existante de la LNH.

« Il n’y a aucune surprise pour nous, a confié McPhee après le dévoilement des listes. Nous sommes très optimistes quant aux choix qui s’offrent à nous. »

Parmi ceux-ci se trouve Fleury, qui n’a pas été protégé par les doubles champions en titre de la Coupe Stanley après avoir accepté de lever la clause de non-échange prévue dans son contrat. Les Penguins ont plutôt protégé le gardien Matt Murray, une semaine après que le jeune gardien étoile leur eut procuré un deuxième championnat en autant de saisons.

Les Predators se sont retrouvés coincés par les règlements du repêchage d’expansion, puisqu’ils ont choisi de protéger quatre défenseurs. Neal, qui a atteint le plateau des 20 buts à 10 reprises en carrière, s’est donc retrouvé admissible au repêchage d’expansion.

Neal n’est pas le seul joueur d’impact écarté de la liste de protection des Predators, qui viennent de participer à leur première finale de la Coupe Stanley. Parmi les autres joueurs des Predators admissibles se trouvent les attaquants Pontus Aberg et Colton Sissons.

De son côté, Vatanen a été exclu de la liste de protection en raison de la profondeur du talentueux groupe de défenseurs des Ducks.

Si elle le choisit, la formation du Nevada devra toutefois être patiente envers le joueur de cinquième année dans le circuit Bettman. Vatanen ratera le début de la saison puisqu’il a été opéré pour une blessure à l’épaule.

Les autres têtes d’affiche qui pourraient être réclamées par les Golden Knights sont le joueur de centre du Wild du Minnesota Eric Staal, marqueur de 20 buts à neuf reprises en carrière, l’attaquant des Kings de Los Angeles Dustin Brown et le vétéran du Canadien Tomas Plekanec.

Chez les défenseurs, Zach Bogosian, des Sabres de Buffalo, et Dan Hamhis, des Stars de Dallas, sont disponibles.

De nombreux gardiens expérimentés pourraient également se retrouver au Nevada, en vertu du règlement de la LNH qui a limité les équipes à un seul gardien protégé.

Ainsi, outre Fleury, Roberto Luongo (Panthers de la Floride), Peter Mrazek (Red Wings de Detroit) et Michal Neuvirth (Flyers de Philadelphie) pourraient être choisis.

Parmi les joueurs non protégés qui sont admissibles au repêchage d’expansion se trouvent les joueurs autonomes avec ou sans compensation. Les Golden Knights peuvent mettre un joueur autonome sous contrat d’ici les trois prochains jours, mais ils renoncent ainsi à la formation dont il est issu.

Ce qu’on ignore, toutefois, c’est le nombre de transactions que les Golden Knights ont négocié avec d’autres équipes du circuit Bettman afin d’influencer leurs choix lors du repêchage d’expansion.

McPhee a déjà déclaré qu’il avait eu des pourparlers avec toutes les équipes et que des transactions étaient prêtes à se concrétiser.

D’autre part, McPhee devrait conclure de nombreuses transactions afin d’accumuler des choix au repêchage, de manière à bâtir son équipe sur la jeunesse.

« Nous ne réclamerons pas un joueur avant d’avoir discuté avec l’équipe, a rappelé McPhee. Nous pouvons aligner une formation compétitive sur la patinoire et accumuler des choix au repêchage. »

Ces échanges ne seront pas dévoilés officiellement avant mercredi.

Les Islanders de New York sont la seule équipe de la LNH à avoir protégé cinq défenseurs : Johnny Boychuk, Nick Leddy, Travis Hamonic, Ryan Pulock et Adam Pelech, ce qui signifie que les attaquants Josh Bailey, Brock Nelson et Ryan Strome, ainsi que les défenseurs Calvin de Haan et Thomas Hickey, pourraient changer d’adresse.

Certains joueurs admissibles au repêchage d’expansion, dont l’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Bobby Ryan, disposent de contrats très lucratifs qui pourraient rebuter les Golden Knights, car ceux-ci voudront peut-être préserver leur marge de manœuvre en cette ère du plafond salarial.

Ryan doit encore écouler cinq années à son contrat de sept ans d’une valeur de 50,8 M$ US, ce qui représente une moyenne annuelle de plus de 7 M$.

Les Sénateurs se sont retrouvés coincés en raison de la décision du vétéran défenseur Dion Phaneuf de lever sa clause de non-échange. La formation ontarienne a donc dû exposer un membre de son premier duo défensif, soit Marc Methot.

Le dévoilement des listes de protection donne le ton à deux semaines mouvementées dans la LNH. La cérémonie annuelle de remise des trophées dans la LNH aura lieu à Las Vegas mercredi, et les équipes se réuniront ensuite à Chicago pour la traditionnelle séance de repêchage de la LNH à compter de vendredi.

Puis, le marché des joueurs autonomes s’ouvrira le 1er juillet.

Le début du processus du repêchage d’expansion des Golden Knights signifie également que les 30 équipes existantes devront respecter une trêve sur le marché des transactions jusqu’à jeudi matin.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon