Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Se sentir Canadien ou Montréalais... mais pas Québécois

Faisant face à plusieurs difficultés dans leur communauté, plusieurs Québécois de deuxième génération d’origine africaine s’identifient au Canada et à Montréal, mais ne ressentent pas de sentiment d’appartenance par rapport au Québec. Ce sont du moins les conclusions de la thèse d’une doctorante de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), qui sera déposée prochainement. Bénédict Nguiagain, elle-même d’origine camerounaise, a parlé à 21 Québécois de 18 à 33 ans issus de l’immigration africaine de deuxième génération. Ces jeunes sont nés et ont grandi au Québec et pourtant, tous les jours, ils disent vivre des situations qui ne les font pas sentir comme s’ils étaient chez eux. « Jamais, jamais, jamais je ne me sens québécoise. En aucun cas. Je me sens montréalaise en tout temps, même si j’habite à Brossard. C’est tellement de diversité. Je me sens en sécurité à Montréal. Je suis juste une personne, et non pas une Noire », a expliqué Carole (nom fictif), originaire du Cameroun.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

image beaconimage beaconimage beacon