Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Cannabis: la CAQ prône la ligne dure

logo de La Presse canadienneLa Presse canadienne 2017-09-13 Jocelyne Richer
La culture de la marijuana dans une serre. © Fournis par CBC La culture de la marijuana dans une serre.

QUÉBEC - Les partis d'opposition sont à préciser leur position sur l'encadrement à privilégier au Québec, une fois que le cannabis sera légalisé, en juillet prochain.

Des trois partis d'opposition, c'est la Coalition avenir Québec (CAQ) qui a pris les devants, en rendant publique mercredi sa position sur le sujet, en privilégiant la ligne dure.

Le gouvernement Couillard doit afficher ses couleurs cet automne pour dire comment il va encadrer la production, la vente et la consommation du produit controversé.

La CAQ, qui s'oppose toujours à la légalisation du produit, cherchera à restreindre le plus possible la consommation de cannabis.

Elle demande donc au gouvernement d'imposer un cadre réglementaire strict, qui inclurait de fixer l'âge minimum légal de la consommation à 21 ans, conformément à certains experts du milieu de la santé.

Québec solidaire fixerait plutôt la limite à 18 ans, tandis que le Parti québécois n'a pas encore fait son lit sur le sujet.

Selon les voeux de la CAQ, la vente du produit devrait relever exclusivement du réseau public, idéalement par le biais d'un réseau de filiales parallèle supervisé par la Société des alcools du Québec (SAQ). Mais il ne serait pas question d'autoriser la vente de cannabis dans les succursales de la SAQ, a indiqué le porte-parole caquiste sur les questions de justice, le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, à l'occasion d'une conférence de presse.

Le nombre de points de vente devrait être limité et ces points de vente être situés à bonne distance des garderies et des écoles. Le nombre d'heures d'ouverture serait très limité, alors que la vente en ligne serait interdite.

La limite de possession individuelle du cannabis devrait être fixée à 15 grammes, selon le parti de François Legault.

La production de la substance controversée à domicile serait interdite.

La consommation, quant à elle, serait extrêmement encadrée selon les désirs de la CAQ, en prévoyant l'interdiction complète du cannabis dans tous les édifices publics, tours de bureaux, centres commerciaux, restaurants, voire les parcs et sur les trottoirs, de même que dans les copropriétés, à moins que les propriétaires s'entendent entre eux pour en autoriser l'usage.

Les amendes prévues en cas d'infraction devraient être «dissuasives», selon la CAQ.

Le caucus péquiste doit quant à lui se rencontrer lundi pour définir sa position sur le cannabis, a indiqué en point de presse le porte-parole en agriculture, le député de Berthier, André Villeneuve.

Plus de nouvelles sur MSN Actualités

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon