Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Déploiement policier majeur au centre de Toronto

logo de La Presse canadienneLa Presse canadienne 2018-07-12
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

(Vidéo par Radio Canada)

TORONTO - La police de Toronto a augmenté ses effectifs au centre-ville après avoir reçu des informations concernant un «risque potentiel», ont annoncé les autorités, jeudi.

© Fournis par thecanadianpress.com

La police n'a pas fourni de détails, mais a indiqué que tous les lieux publics de ce secteur achalandé, y compris la tour CN, restaient ouverts.

«Chaque fois que nous avons connaissance d'un risque potentiel, nous prenons cela au sérieux», a déclaré un haut responsable de la police de Toronto, Michael Barsky, devant les journalistes. «La présence de la police dans ce secteur vise simplement à garantir que le public puisse profiter de cette zone et s'y rendre sans entrave et sans souci.»

Plus tôt jeudi, la police avait écrit sur Twitter que la présence policière accrue au centre-ville de la métropole canadienne était attribuable à une «information non confirmée et non corroborée» concernant la grande région de Toronto.

Jeudi midi, une poignée d'agents de la Force opérationnelle d'urgence étaient déployés au sud de la tour CN. Des agents à vélo patrouillaient autour du centre Rogers, et des véhicules de police étaient postés aux intersections.

La Police régionale de York a également déclaré que le public devait s'attendre à une présence policière accrue dans la région au nord de Toronto par mesure de «précaution», a indiqué une porte-parole, Laura Nicolle, dans un communiqué.

«Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires des services d'urgence de l'ensemble de la grande région de Toronto pendant que nous enquêtons et répondons aux informations que nous avons reçues», a ajouté Mme Nicolle.

Une forte présence policière était également visible jeudi au parc d'attractions Canada's Wonderland à Vaughan, au nord de Toronto.

«Nous encourageons le public à être vigilant et à signaler toute activité suspecte à la police», a dit Mme Nicolle.

Le bureau du premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a déclaré être au courant des informations «non confirmées» concernant une menace potentielle à Toronto et a dit surveiller activement la situation.

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a écrit sur Twitter que les autorités fédérales étaient au courant de la situation et prêtes à intervenir si nécessaire.

Le maire de Toronto, John Tory, a lui aussi été mis au courant et continue de suivre la situation de près.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon