Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le coronavirus ne devient pas plus dangereux

logo de La Presse canadienneLa Presse canadienne 2020-05-28

Coronavirus cells in an electron microscope. 3D illustration © Catalyst Coronavirus cells in an electron microscope. 3D illustration

MONTRÉAL — Le virus SRAS-CoV-2 a subi plusieurs mutations depuis qu'il est apparu, mais aucune ne semble pour le moment le rendre plus infectieux, assurent des chercheurs britanniques.

Il est même possible que certaines de ces mutations interfèrent avec la capacité du virus à se répliquer, selon le quotidien «Daily Mail».

Les chercheurs du University College London ont analysé 31 variantes en circulation du virus. Certaines des mutations les plus courantes semblent avoir été causées par notre réponse immunitaire, et non par le virus qui s'adapte pour demeurer en vie.

La majorité de ces mutations ne changent rien à la nature du virus ou semblent lui être quelque peu néfastes. Certaines, en revanche, lui sont bénéfiques.

La première auteure de l'étude rappelle qu'il est tout à fait normal pour un virus de subir des mutations au fil du temps.

Au total, les scientifiques de la planète ont jusqu'à présent identifié quelque 7000 mutations du virus, dont environ 300 qui semblent en mesure de se reproduire de manière indépendante.

Publicité

Plus sur La Presse canadienne

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon