Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les jeunes conducteurs seraient moins distraits que leurs parents

logo de Le Guide de L’AutoLe Guide de L’Auto 2018-09-12 Olivier Beaulieu

Les automobilistes de la génération Z, âgés de 18 à 25 ans, affirmeront probablement tous avoir entendu à une ou plusieurs reprises que leur génération est imprudente derrière le volant. Pourtant, une étude financée par Volvo USA qui a interrogé plus de 2 000 Étatsuniens a démontré que la génération X est plus susceptible de se laisser distraire au volant que la génération Z.

L’étude a classé les répondants en trois catégories d’âge, soit la génération Z (18-24 ans), les millénariaux (25-34 ans) et la génération X (35-45 ans). Ils ont conclu que les X et les millénariaux ont une plus grande tendance à la distraction lorsqu’ils sont derrière le volant que les Z.

De plus, selon cette étude, 73% des parents utilisent occasionnellement leur portable alors qu’ils conduisent et plus du tiers d’entre eux adoptent ce comportement même s’ils ont des enfants à bord de la voiture. Les Z regardent quant à eux leur portable lors d’un peu plus de 60% des balades. Enfin, les Z utilisent pratiquement autant leur mobile alors qu’ils conduisent que les jeunes baby-boomers. Autrement dit, plus la génération de conducteur est jeune, plus elle semble être au courant des risques liés à l’utilisation du mobile tout en conduisant, exception faite des baby-boomers plus âgés.

Là où les résultats épatent, c’est au niveau de la conscientisation. L’étude démontre que 64% des X sont à la recherche de trucs pour éviter les distractions alors que la proportion passe à 89% chez les Z! Impressionnant, n’est-ce pas?

L’étude a été financée par Volvo USA dans le cadre de son programme de sécurité. Effectivement, Volvo croit fermement que, d’ici 2020, aucun passager d’un véhicule Volvo récent ne sera tué ou gravement blessé suite à un accident. Bien que cette étude demeure intéressante pour tous les automobilistes, il reste cependant beaucoup de travail à faire concernant l’utilisation du cellulaire au volant.

Publicité
Publicité

Plus sur Le Guide de L’Auto

image beaconimage beaconimage beacon