Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Premières impressions : Volvo V60 2019

logo de Motor Trend CanadaMotor Trend Canada il y a 5 jours Motor Trend Staff
2019-Volvo-V60-14.jpg Premières impressions : Volvo V60 2019

Volvo fait traverser l'océan à sa familiale V60, même si ses ventes risquent de ne représenter qu'une minime fraction de celles du VUS XC60. Le maigre impact de la V60 sur le chiffre d'affaires de Volvo en Amérique n'est pas d'une grande importance. Toutefois, la V60 est ici pour nous faire garder la foi. Même si la familiale est un produit de niche considérant la prise d'assaut du marché par les VUS et les multisegments, elle constitue l'essence de la marque suédoise. Volvo sans familiale est aussi absurde que Ferrari sans peinture rouge.

a car parked on the side of a building © Motor Trend Staff

La nouvelle V60 nous est présentée comme la successeure de la V70, la familiale la mieux vendue de l'histoire de Volvo, et vient remplir l'espace laissé vacant par le mouvement de la V90 vers le marché haut de gamme. La V60 a d'ailleurs des airs de parenté avec son imposante prédécesseure. Elle est bâtie sur l'architecture SPA flexible de Volvo et possède le même large épaulement qui lui confère une élégance réfléchie. Les plis prononcés doucement drapés au-dessus des roues arrière et la fenestration s'étendant vers le pilier arrière, aussi subtilement ludique que les coutures rouges autour de la boutonnière d'un veston Savile Row, sont des rappels fraternels des éléments de design du XC60.

La V60 2019 est plus longue de 12,4 cm et plus basse de 5,1 cm que le modèle sortant. L'empattement, quant à lui, s'est allongé de 9,7 cm et une bonne partie de ce prolongement est consacrée à former la dimension excessive du centre de l'essieu avant à la base du pare-brise qui fait l'ADN de la Volvo moderne. Mais ces quelques centimètres supplémentaires ne sont pas qu'une question de style : le constructeur affirme qu'il y a 20 % plus d'espace de chargement que dans la V60 précédente et que les sièges arrière sont les plus spacieux de la catégorie. Nous ne pouvons témoigner de l'espace de chargement, mais nous pouvons confirmer qu'un passager mesurant 1,80 m n'a aucune difficulté à s'asseoir derrière un conducteur tout aussi grand.

L'intérieur de la V60 est dans la continuation des éléments de design d'abord établis dans la S90 et qui, depuis, ne cessent d'agrémenter les nouvelles Volvo. Nous ne pouvons pas nous en plaindre : l'habitacle de la V60 est élégant et haut de gamme, plus invitant que beaucoup de celui de la BMW Série 3 et moins froid que celui de la Audi A4.

Les propriétaires de V60 pourront choisir entre deux types de moteurs : le T5, la version turbocompressée à 250 chevaux de l'omniprésent moteur à quatre cylindres de 2,0 litres de Volvo qui alimente les roues avant et le T6, un moteur turbocompressé et suralimenté de 316 chevaux qui alimente les quatre roues. Les deux sont accompagnés d'une boîte de vitesses automatique à huit rapports. Selon Volvo, la consommation de carburant du T5 sera de 8,4 L/100 km et celle du T6 sera de 9,4 L/100 km. La V60 équipée du T5 atteint les 100 km/h en 6,4 secondes et a une vitesse maximale de 225 km/h; celle équipée du T6 est plus rapide de presque une seconde pour l'atteinte des 100 km/h et sa vitesse maximale est de 249 km/h.

Volvo offrira deux versions au lancement : Momentum et Inscription. Cette dernière possède des améliorations cosmétiques, comme des incrustations de bois à l'intérieur et des jantes de 18 pouces en alliage de série, et un équipement bonifié, comme le tableau de bord numérique de 12,3 pouces et la chaîne audio haut de gamme Harmon Kardon. Le cuir est de série pour les deux versions, mais la V60 Momentum peut aussi être commandée avec d'élégants sièges en tartan.

Le système d'infodivertissement Sensus Connect a maintenant une vitesse de processeur 50 % plus rapide. Qu'est-ce que cela signifie? Un temps de démarrage réduit, un accès plus rapide à la caméra de recul, un meilleur contrôle vocal et une modification de l'itinéraire plus rapide par navigation satellite. Sensus Connect est compatible avec Apple CarPlay, Android Auto et d'autres applications provenant de tierces parties (et aucune n'utilise l'entièreté de l'écran). La navigation satellite est donc une option. Lorsque la Volvo est équipée du logiciel de navigation, le régulateur de vitesse peut accéder aux données de la carte et ajuster les vitesses dans les virages.

a boat sitting on top of a sandy beach next to the ocean © Motor Trend Staff

Sans surprise, la V60 est équipée de série d'une ribambelle de technologies de sécurité automatiques dont le système de suivi de voie et l'assistance à la direction et au freinage qui permettent au conducteur de rester sur la route. Volvo introduit aussi avec cette dernière familiale la nouvelle fonction de freinage à l'approche d'un véhicule en sens inverse, un système de sécurité de dernier recours qui applique les freins au maximum si une collision frontale est inévitable. Il s'active en deux dixièmes de seconde juste avant l'impact et peut réduire la vitesse d'environ 10 km/h. Même si cette diminution peut sembler négligeable, elle peut potentiellement sauver des vies lors d'un accident.

La V60 est loin d'être une familiale de la Série 3. On l'apprend dès les premiers virages. Elle est beaucoup plus détendue que la BMW et trouve son bonheur et son confort dans les virages à 70 % de sa puissance. Son dynamisme ne s'estompe pas tout à fait quand vient le temps d'accélérer, mais la familiale n'aborde tout simplement pas la route avec le calme auquel on s'attendrait. L'avant nous semble un peu lointain; on le sent bouger, mais il y a un manque de communication entre les roues et l'habitacle. La réponse réfractaire de la boîte de vitesses, même lorsqu'on pousse les passages de rapports avec le levier de commande central (il n'y a pas de palettes sur le volant), fait en sorte que vous n'avez jamais vraiment la puissance voulue au moment voulu.

Volvo offre quatre modes de conduite : Eco, Confort, Dynamic et Individuel. Ils ne méritent pas tous qu'on leur accorde de l'énergie. Le mode Dynamic rigidifie la sensibilité au braquage et accapare la conduite sans réelle amélioration, disons-le, du dynamisme. La V60 est au sommet de sa forme en mode Confort, exactement ce que la majorité des propriétaires préféreront. La conduite est alors excellente et les bruits, les vibrations et la rudesse de la suspension sont bien camouflés. La V60 a beau être une familiale intermédiaire de Volvo, elle a la prestance d'une limousine. Et c'est précisément pour cette raison qu'elle peut se mesurer à la Série 3.

a close up of a car © Motor Trend Staff

Même si c'est un produit de niche, Volvo ajoutera la V60 à sa gamme en 2020. Une version R-Design offrira des jantes de 18 pouces en alliage, des palettes de passage des rapports, des graphismes intérieurs et extérieurs uniques, en plus des mêmes technologies et caractéristiques multimédias que l'Inscription. Le moteur hybride T8 de 400 chevaux sera aussi bientôt lancé, sans oublier une V60 Cross Country, avec sa hauteur de roulement surélevée et sa capacité hors route, qui viendra tenir tête à l'A4 Allroad d'Audi.

La première V60 destinée au marché nord-américain sortira de l'usine tard cette année et fera son entrée sur le marché au premier trimestre de 2019. Les prix ne sont toujours pas connus, mais Volvo a révélé que la V60 pourra être obtenue grâce au service d'abonnement à forfait Care by Volvo qui a fait ses débuts avec le multisegment XC40. Care by Volvo, qui est en somme une transaction de location simplifiée, permettra de choisir l'une des deux versions de la V60, ainsi que la couleur extérieure et intérieure, et de conduire le véhicule durant une ou deux années avec un seul paiement mensuel qui couvrira l'entretien, les biens consommables comme les essuie-glaces et les pneus, l'assistance routière, le service de conciergerie 24 heures sur 24 et l'assurance. Pas de casse-tête : il suffit de prendre la route.

La Volvo V60 redessinée est un choix tout à fait respectable de véhicule urbain, pratique et haut de gamme pour ceux qui veulent se distinguer de la foule. Ce n'est peut-être pas une bête de la route, mais sa maniabilité et sa consommation d'essence sont plus avantageuses que celles de beaucoup de VUS et multisegments, et son habitacle est semblable en matière d'espace et de configuration. De plus, avec sa traction intégrale livrable, elle peut faire face à la route, dans toutes les conditions météorologiques, avec presque la même assurance que les VUS et multisegments. Ici, rien de surprenant pour ceux qui ont la foi en Volvo.

a car parked on the side of a road © Motor Trend Staff

2019 Volvo V60 91 © Motor Trend Staff 2019 Volvo V60 91
Publicité
Publicité

Plus sur Motor Trend Canada

image beaconimage beaconimage beacon