Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Problème d'airbags chez Fiat Chrysler, rappel de plus d'un million de Ram Truck

logo de Turbo.fr Turbo.fr il y a 4 jours Dimitri PAVLENKO
Logo turbo 1280 airbag © Fournis par Turbo.fr Logo turbo 1280 airbag

Le rappel concerne essentiellement les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, mais des rappels ont eu lieu aussi dans le reste du monde.

Un code erroné généré après un choc sur le bas de caisse

Un décès, deux blessés, deux accidents distincts incitent Fiat-Chrysler à procéder au rappel de plus d'un million de pick-up, essentiellement en Amérique du Nord. Dans les deux affaires, un point commun : les airbags des Ram Trucks impliqués ne se sont pas déclenchés, et les ceintures de sécurité sont restées bloquées. Ces similitudes ont poussé Fiat Chrysler à se pencher sur le problème, qui lui vaut un procès intenté par une famille de victimes de l'un des deux accidents.

L'affaire est suivie de près par l'US National Highway Traffic Safety Administration, l'équivalent américain du conseil français de la sécurité routière. Dans son enquête, Fiat Chrysler a détecté un bug dans le logiciel de l'airbag de plusieurs modèles de la gamme Ram Trucks : ce dernier générait un code erroné, mettant l'airbag hors service et verrouillant simultanément la ceinture de sécurité.

Série noire pour Fiat Chrysler

Ce bug apparaît en général après un choc sur le bas de caisse, après une collision avec un débris ou en hors-piste. Fiat Chrysler a contacté 1,25 million de possesseurs de Ram Trucks 1500 et 2500 vendus entre 2013 et 2016, mais aussi de Ram 3500 vendus entre 2014 et 2016. Tous sont invités à venir faire reprogrammer leur système.

Ce bug prolonge une mauvaise série pour Fiat Chrysler, contraint, déjà en septembre 2016 de rappeler 4 millions de véhicules des marques GMC, Buick, Cadillac, et Chevrolet. Conscient de ses défaillances, le constructeur multi-marques avait d'ailleurs fait appel en juillet 2016 à des hackers pour débugger les systèmes logiciels. L'erreur détectée sur les airbags, semble-t-il, est passée entre les mailles du filet.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Turbo.fr

image beaconimage beaconimage beacon