Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Land Rover Defender "The End" par Kahn : cette fois, c'est la fin

logo de Autonews Autonews il y a 5 jours Lucas Raheriarivony
C'est la dernière, promis!: Land Rover Defender "The End" par Kahn : cette fois, c'est la fin © Kahn Design Land Rover Defender "The End" par Kahn : cette fois, c'est la fin Avec ses nombreuses séries limitées et ses préparations réalisées par des enseignes indépendantes, le Land Rover Defender ne cesse de repousser sa retraite. Mais avec son modèle badgé "The End", Kahn Design promet en avoir fini avec le tout-terrain britannique. © Kahn Design Avec ses nombreuses séries limitées et ses préparations réalisées par des enseignes indépendantes, le Land Rover Defender ne cesse de repousser sa retraite. Mais avec son modèle badgé "The End", Kahn Design promet en avoir fini avec le tout-terrain britannique.

Avec ses nombreuses séries limitées et ses préparations réalisées par des enseignes indépendantes, le Land Rover Defender ne cesse de repousser sa retraite. Mais avec son modèle badgé "The End", Kahn Design promet en avoir fini avec le tout-terrain britannique.

Avec ses nombreuses séries limitées et ses préparations réalisées par des enseignes indépendantes, le Land Rover Defender ne cesse de repousser sa retraite. Mais avec son modèle badgé "The End", Kahn Design promet en avoir fini avec le tout-terrain britannique. Land Rover Defender "The End" par Kahn : cette fois, c'est la fin

Pour clore le chapitre Defender, Kahn Design réalisera 25 exemplaires de cette édition spéciale, et chacun sera personnalisable à l'envi par son propriétaire. À la base, le Defender "The End" arbore déjà de nombreuses modifications à commencer par une face avant considérablement modernisée grâce à une calandre exclusive à Kahn Design. Des ailes rivetées, des jantes "Mondial Retro" et des sièges baquets parachèvent la customisation de ce Defender.

122 ch... mais 105 000 euros !

© Fournis par Warm Up Interactive Quant à la sellerie en cuir et la peinture, ici composée d'un Bleu de France similaire à la teinte de Bugatti, elles font partie des éléments qui peuvent être choisis librement par le client. En revanche, le 4-cylindres 2.2 Diesel de 122 ch et 360 Nm sera pour sa part imposé.Comptez tout de même 105 000 euros au minimum pour mettre la main sur l'un des 25 Defender "The End".

Publicité
Publicité

Plus d'info : Autonews

image beaconimage beaconimage beacon