Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’automatisation un défi pour l’économie de la Côte-Nord

logo de ici.radio-canada.caici.radio-canada.ca 2017-03-20 Radio-Canada
L’automatisation un défi pour l’économie de la Côte-Nord© André Dalencour L’automatisation un défi pour l’économie de la Côte-Nord

L'ensemble de l'économie canadienne doit se préparer au défi posé par l'automatisation des milieux de travail, mais c'est davantage le cas pour les régions ressources comme la Côte-Nord, estime Carl Perron, étudiant en génie aérospatial à Polytechnique Montréal.

Un texte de François Robert

L’étudiant originaire de Sept-Îles qui se passionne pour la robotique et les nouvelles technologies réagissait au micro de l’émission Bonjour la Côte aux conclusions d’une étude de l’Institut C. D. Howe parue il y a quelques jours et portant sur les impacts de l’automatisation pour l’économie canadienne. Selon les auteurs de cette étude, l’automatisation n’entraînerait pas de chômage massif au Canada à court terme.

Cette étude a le mérite attirer au moins l’attention sur cette problématique, souligne Carl Perron, qui tient par contre à nuancer ses conclusions.

« Il est facile de dire à des camionneurs qu’ils devront se relocaliser ailleurs à cause d’une automatisation des camions, mais souvent la formation est tellement différente et le changement si soudain qu’il n’est pas si simple pour eux d’obtenir un nouvel emploi, illustre Carl Perron. Des impacts sont à prévoir aussi pour les travailleurs des secteurs de l’agriculture et des marchés d’alimentation, notamment. »

Gouvernements proactifs

Tout comme les auteurs de l’étude, Carl Perron insiste sur l’importance pour les gouvernements d’être proactifs afin de commencer à préparer les travailleurs en favorisant une approche de la formation qui soit continue et non seulement avant de commencer un emploi.

« Une autre façon d’être proactif serait de mettre sur pied des taxes basées sur l’indice d’automatisation des entreprises afin de financer un revenu de base garanti pour l’ensemble des Canadiens afin de pouvoir pallier aux pertes d’emploi qui inévitablement surviendront dans les prochaines années », avance Carl Perron.

Régions ressources

Les compétiteurs du Canada dans le secteur minier, notamment l’Australie et le Brésil, investissent massivement dans l’automatisation de leurs procédés ce qui risque de rendre les minières canadiennes moins compétitives si elles n’en font pas autant.« Il faut également prévoir selon M. Perron que des centres de surveillance regroupés vont voir le jour dans les prochaines années. Dans un tel centre, un opérateur pourrait surveiller à distance une vingtaine de machines. Il est impératif que les gouvernements mettent en place des incitatifs pour que ces centres demeurent dans les régions ressources, sinon l’impact pourrait être encore plus grand pour l’économie de régions comme la Côte-Nord. »

Pour écouter l'entrevue complète, cliquer ici.

Publicité
Publicité
Chargement en cours...

XD Load Error

image beaconimage beaconimage beacon