Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le Bureau de la concurrence épingle Discount

logo de Le Devoir Le Devoir 2018-10-12 Karl Rettino-Parazelli
Au moment où ces lignes étaient écrites, Discount n’avait pas réagi à la sanction imposée.© Wikimedia Au moment où ces lignes étaient écrites, Discount n’avait pas réagi à la sanction imposée.

Après Avis, Budget, Hertz, Dollar Thrifty et Enterprise, c’est au tour de l’entreprise de location de véhicules Discount de se faire épingler par le Bureau de la concurrence du Canada pour avoir annoncé des prix trompeurs. La sanction annoncée jeudi fait en sorte que l’organisme fédéral a désormais rappelé à l’ordre les principaux joueurs du marché canadien, qui se sont engagés à revoir leurs pratiques.

 

Après avoir fait enquête, le Bureau de la concurrence a conclu que Discount avait annoncé des prix de location alléchants qui sont en fait inatteignables en raison des frais obligatoires qui sont ajoutés à la fin du processus d’achat.
Le Bureau a également constaté que certains frais ont été présentés comme des taxes obligatoires ou des frais supplémentaires imposés par différents gouvernements, alors que la compagnie les imposait plutôt pour couvrir ses coûts d’exploitation.

Ces informations trompeuses ont été diffusées « depuis au moins 2009 ». Discount devra payer une pénalité de 700 000 $ et revoir ses pratiques dans un délai de 120 jours.

 

« Il y a quelques années, les entreprises de location de véhicules annonçaient couramment des prix inatteignables. Le Bureau est intervenu en 2015 contre Avis et Budget et a continué de faire pression pour que des changements soient apportés à l’échelle de l’industrie, a déclaré jeudi le commissaire de la concurrence par intérim, Matthew Boswell. Les quatre principaux acteurs du marché de location de véhicules au Canada se sont maintenant engagés à corriger leurs pratiques commerciales. »

Au moment d’écrire ces lignes, Discount n’avait pas réagi à la sanction imposée.

Stratagème généralisé

 

Les différentes enquêtes menées par le Bureau de la concurrence du Canada dans le secteur de la location de véhicules ont démontré l’existence de pratiques généralisées qui ont permis aux compagnies de tromper les consommateurs.

En juin 2016, Avis et Budget ont dû payer 3 millions de dollars pour avoir fait miroiter des prix avantageux et des rabais qui n’étaient pas accessibles en raison de frais supplémentaires obligatoires. Ces derniers pouvaient faire augmenter le coût de location de 5 à 20 % par rapport au prix annoncé au départ.

 

Hertz et Dollar Thrifty ont reçu une amende de 1,25 million de dollars en avril 2017 pour avoir utilisé un stratagème similaire, qui pouvait faire gonfler le prix annoncé de 10 à 57 %. Enterprise a quant à elle été contrainte de payer une amende de 1 million de dollars en février dernier en raison de ses pratiques faisant grimper la facture de 6 à 48 % par rapport au prix affiché.

Les ententes conclues afin d’obliger ces entreprises à corriger leurs pratiques sont juridiquement contraignantes. « Nous sommes convaincus que les consommateurs pourront dorénavant se fier aux prix annoncés et ne seront plus surpris par l’ajout de frais supplémentaires », a indiqué par courriel la porte-parole du Bureau de la concurrence Marie-France Faucher.

Les informations trompeuses annoncées par les différentes compagnies canadiennes de location de véhicules ont vraisemblablement eu un impact important sur les consommateurs puisque des études montrent que l’affichage de prix partiels influence les décisions d’achat des consommateurs, note le Bureau.

« [Les consommateurs] sont attirés par des prix avantageux et sont moins portés à magasiner ailleurs, même si des frais supplémentaires obligatoires sont ajoutés au cours du processus d’achat. Au bout du compte, les consommateurs paient davantage. »

MSN vous suggère aussi:

Tim Hortons ouvrira 1500 restaurants en Chine

Relire la vidéo
VIDÉO SUIVANTE
1
Annuler
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

(Vidéo par La Presse canadienne)

Téléchargez l'application Microsoft Actualités sur votre appareil iOS ou Android pour suivre l'actualité en tout temps, où que vous soyez.

Publicité
Publicité

Plus de Le Devoir

Chargement en cours...

XD Load Error

image beaconimage beaconimage beacon