Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ottawa présente un coup de pouce aux travailleurs à faible revenu

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2019-05-21 CBC/Radio-Canada
© Margaud Castadère

Les travailleurs qui gagnent un faible revenu sont admissibles à des paiements anticipés de l'allocation canadienne pour les travailleurs depuis le début d'avril, rappelle le gouvernement fédéral.

Le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean‑Yves Duclos, était de passage à Moncton, mardi matin, pour sensibiliser les travailleurs à cette mesure.

L’allocation canadienne pour les travailleurs remplace l’ancienne prestation fiscale pour le revenu de travail et elle est plus facile à recevoir, selon le ministre Duclos.

C’est une inscription automatique qui fait en sorte que tous les travailleurs qui ont droit à l’allocation la reçoivent automatiquement sans avoir à remplir des formulaires compliqués. Et comme je le disais, ça sort beaucoup de travailleurs, 75 000, de la pauvreté. Donc, c’est bon pour tout le monde, y compris pour les entreprises qui ont évidemment besoin ici à Moncton d’avoir toute l’aide dont elles ont besoin. Et ici au Nouveau-Brunswick, c’est 15 millions [de dollars] de plus par année que les travailleurs à faibles revenus vont recevoir, explique Jean‑Yves Duclos.

Par exemple, précise le fédéral par voie de communiqué, un travailleur à faible revenu qui gagne 15 000 $ par année pourrait recevoir pour l’année d’imposition 2019 jusqu’à 500 $ de plus qu’en 2018.

Tout travailleur qui remplit sa déclaration de revenus à la fin de l’année reçoit l’allocation automatiquement. En plus, il peut demander des paiements anticipés. [...] Si cette personne souhaite avoir des paiements anticipés, des paiements avant la fin de l’année fiscale, elle peut demander quatre paiements, souligne le ministre Duclos.

© Fournis par Canadian Broadcasting Corporation

Les travailleurs à faible revenu du Nouveau-Brunswick peuvent recevoir au total environ 66,1 millions de dollars en prestations de la nouvelle allocation, de 2018‑2019 à 2022‑2023, estime le fédéral.

Avec les renseignements de Margaud Castadère

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon