Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le prix moyen de l'or devrait rester stable en 2017

logo de La TribuneLa Tribune 2017-07-17 latribune.fr

La moyenne des cours de l'or sur l'année ne devrait pas être sensiblement différente de celle de 2016 mais les prévisions pour l'argent ont été revues en baisse après sa chute de 9% au deuxième trimestre, montre une enquête auprès de prévisionnistes réalisée par Reuters. Le prix moyen sur l'année de l'once d'argent ressortirait à 17,32 dollars selon cette enquête trimestrielle réalisée en juillet auprès de 39 analystes et intervenants sur les marchés de métaux précieux. La prévision s'établissait à 17,98 dollars trois mois plus tôt. Le cours moyen sur l'année 2016 était de 17,09 dollars.

"Contrairement à l'or, l'argent a été assez volatil et dans une certaine mesure faible", a dit Harish Galipelli, responsable des matières premières chez Inditrade Capital. "La faiblesse des cours des métaux de base ainsi que celle de l'or semble avoir eu plus d'effet sur l'argent qui est à la fois un métal précieux (...) et un métal industriel."

Rebond de la demande industrielle en 2018?

L'argent a enregistré la pire performance de tous les métaux précieux au deuxième trimestre mais il pourrait retrouver un peu de son lustre en fin d'année et en 2018 avec un rebond de la demande industrielle.

© Fournis par La Tribune

Le cours de l'argent, qui est notamment utilisé par l'industrie électronique, ressortirait à 18,30 dollars en moyenne en 2018, selon l'enquête, ce qui représenterait un plus haut depuis 2014. Cette prévision est toutefois 3% en-dessous de celle d'avril.

L'impact de la hausse des taux d'intérêt

Le cours moyen de l'or sur l'année resterait globalement stable par rapport à son niveau de 2016 à 1.250 dollars l'once, une prévision en retrait par rapport à celle d'un cours moyen de 1.254 dollars il y a trois mois.

Après un début d'année en fanfare, le métal jaune a terminé le deuxième trimestre sans grand changement, pénalisé par l'orientation plus restrictive des politiques monétaires qui s'est traduite par une hausse des taux d'intérêt et donc une augmentation du coût d'opportunité lié à la détention d'or.

"Bien que nous nous attendions à ce que les cours de l'or restent élevés au second semestre 2017, nous avons légèrement abaissé nos prévisions pour prendre en compte les indications de certaines des principales banques centrales mondiales selon lesquelles la politique monétaire va devenir moins accommodante", a dit Cailin Birch, de l'Economist Intelligence Unit.

Le cours moyen de l'or atteindrait 1.292 dollars l'once contre une prévision à 1.300 dollars l'once en avril.

(avec Reuters)

Publicité
Publicité

Plus d'info : La Tribune.fr

image beaconimage beaconimage beacon