Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

CES 2018 : place au Li-Fi, l’Internet transmis par la lumière

logo de Protégez-Vous Protégez-Vous 2018-01-07 Frédéric Perron
© MyLifi

Potentiellement plus rapide et sécuritaire que le Wi-Fi, le Li-Fi arrive sur le marché.

Plutôt que de transmettre des données par radiofréquences comme avec le Wi-Fi, le Li-Fi les fait circuler dans les fréquences du spectre optique grâce à des ampoules DEL. Par exemple, une ampoule fixée au plafond peut ainsi fournir l’accès Internet à un ordinateur portable auquel est connecté un adaptateur Li-Fi externe, et ce même si elle émet peu ou pas de lumière visible à l’œil nu.

Le Li-Fi compte plusieurs avantages par rapport au Wi-Fi. D’abord, il permet en principe d’atteindre des vitesses beaucoup plus rapides. Alors que le débit actuel des routeurs Wi-Fi se limite à environ 300 Mbit/s, des chercheurs ont réussi à obtenir un débit de 224 Gbit/s avec le Li-Fi.

Ensuite, le Li-Fi ne transmet pas dans les radiofréquences, jugées potentiellement nuisibles pour la santé selon certaines juridictions comme la France, qui a notamment interdit le Wi-Fi dans les garderies. Les hôpitaux et les transporteurs aériens tentent aussi de limiter les radiofréquences, qui peuvent interférer avec leurs équipements.

Enfin, comme le Li-Fi ne peut pas traverser les murs, il offre une meilleure protection contre le piratage. Par contre, sa portée est évidemment plus courte.

Chez les consommateurs vers 2020

L’entreprise française Oledcomm, présente au CES, vend des équipements Li-Fi depuis quelques années. Compte tenu des coûts élevés de ce matériel, les principaux clients sont pour l’instant des entreprises et des organismes publics comme les écoles, les hôpitaux et les municipalités. Par exemple, une lampe Li-Fi destinée à un hôpital coûte de 600 à 900 $.

Toutefois, selon Suat Topsu, cofondateur d’Oledcomm, le Li-Fi devrait être commercialisé à plus grande échelle et à des coûts plus raisonnables pour les consommateurs autour de 2020. Ainsi, des ampoules destinées aux consommateurs pourraient coûter autour de 75 à 90 $. Des fabricants comme Samsung et Philips seraient notamment intéressés à intégrer le Li-Fi dans leurs produits.

Présence québécoise

En 2017, Oledcomm a conclu une entente avec l’entreprise montréalaise Global Lifi Tech, elle-même partenaire avec l’entreprise saguenéenne Devicom, en vue de commercialiser le Li-Fi au Québec.

«Nous avons déjà installé la technologie Li-Fi au nouveau technopôle de Repentigny, souligne Patrick Burle, cofondateur de Global Lifi Tech. Des installations sont prévues en janvier dans les nouveaux bureaux d’Ericsson à Montréal et à l’UQAM. Des projets sont aussi à l’étude pour les bureaux de Vidéotron et pour le centre d’exposition Arsenal dans le Quartier de l’innovation à Montréal. D’autres projets sont en cours, mais restent confidentiels pour l’instant.»

Des particuliers seraient aussi intéressés. «Nous évaluons en ce moment l’installation de cette technologie dans une maison, mentionne Patrick Burle. Le couple veut limiter les ondes électromagnétiques dans son environnement et cette technologie permet de les supprimer, du moins en ce qui a trait à l’accès à Internet sans fil.»

Une lampe à plus de 1 000 $

Au CES, Oledcomm et Global Lifi Tech ont dévoilé la lampe de table MyLiFi. Connectée à Internet par un câble Ethernet, cette lampe DEL transmet les données à un ordinateur par le biais d’un adaptateur LiFi.

La lampe est dotée d’un gradateur permettant d’ajuster son intensité lumineuse. Il est aussi possible de choisir la température de la lumière, allant de chaude (2200 K) à froide (6 500 K). De plus, la lampe est programmable.

Déjà en vente au coût de 840 $US (1 040 $CAN) sur Indiegogo, la lampe MyLiFi sera livrée à compter de juillet 2018. (Attention: la commande de produits sur des sites de sociofinancement comme Indiegogo et Kickstarter comporte certains risques. Pour en savoir plus, voyez ce billet de blogue.)

Les vitesses de transmission de la lampe sont plutôt basses : 13 Mbit/s en téléchargement et 10 Mbit/s en téléversement.

Voilà donc un curieux produit, sachant qu’il est possible de brancher un câble Ethernet directement dans un ordinateur pour obtenir des vitesses nettement plus rapides et sans radiofréquences… une solution bien plus abordable!

Publicité
Publicité

Plus sur Protégez-Vous

image beaconimage beaconimage beacon