Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

5 choses à savoir sur la prochaine canicule

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2018-06-26 MétéoMédia

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

La prochaine canicule sera extrême dans le sud du Québec. Dimanche (1er juillet), lors de son apogée, les températures ressenties pourraient dépasser 45, ce qui représente un risque important à surveiller pour la grande journée de déménagement pour des milliers de Québécois. Voici cinq choses à savoir sur cette chaleur extrême.

1-Canicule prolongée

Selon les prévisions actuelles, plusieurs villes dans le sud de la province seront dans des conditions de canicule du samedi 30 juin jusqu'au mercredi 4 juillet. Une canicule désigne une période de trois jours consécutifs au cours desquels la température atteint ou dépasse 30 °C.

Si la tendance se maintient, cette canicule sera la deuxième de la saison, après celle du 30 mai au 1er juin. Son intensité maximale n'est cependant pas comparable avec celle qui commencera ce week-end. Le record de la canicule la plus longue est celui du 4 au 10 juillet 2010.

Selon des statistiques de l'Institut national de la santé du Québec, on a enregistré une hausse de 30 % des décès lors de cette vague de chaleur. Durant la même période, une dizaine de régions étaient sous alerte de chaleur extrême.

EN RAPPEL : Première canicule de 2018 au Québec

En 2017, la première, et la seule, canicule de l'année avait eu lieu en automne, soit du jamais-vu depuis 1871.

2-Une chaleur dangereuse

Ce n'est pas une blague, si vous déménagez ou prévoyez sortir pour des activités extérieures dimanche prochain, soyez extrêmement prudent ! Les températures ressenties pourraient dépasser la barre des 45 dans l'extrême sud de la province, dont à Montréal.

À ce stade, on considère cette chaleur comme étant dangereuse pour la santé, particulièrement si vous devez fournir des efforts physiques importants. Dans ces conditions, l'hydratation est une obligation !

© Météo Média

3-Records à surveiller

La journée du 1er juillet pourrait être gravée dans l'histoire météo du Québec. Si la température dépasse 33,2 ˚C au thermomètre, le record remontant à 2014 sera relayé aux oubliettes. Même son de cloche pour le record d'humidex à Montréal (43) qui remonte à 2002.

© Météo Média

Le record absolu sera cependant difficile à déclasser. Il a été enregistré à Saguenay (38,4 °C) en juillet 2002. Celui de Montréal est de 37,6 °C, enregistré en août 1944.

© Météo Média

4-À prendre au sérieux

Il ne faut pas sous-estimer les impacts de la chaleur extrême sur votre corps. Dans le cas de la chaleur, la zone de confort thermique de la majorité des gens se situe entre 20 °C et 27 °C, avec un taux d'humidité de 35 % à 60 %.

© Météo Média

Plus le corps a de la difficulté à s'adapter à la hausse des températures, plus les inconforts se multiplient et les problèmes graves surviennent lorsque les mécanismes d'autorégulation thermique de l'organisme sont affectés.

Le seuil de dérèglement de l'organisme humain est franchi lorsque la température réelle ou ressentie s'élève au-dessus de la zone de confort du corps, qui de son côté, tente de maintenir une température corporelle constante d'environ 37 °C.

Si le mercure monte, la température du corps tend à s'élever, le débit sanguin augmente et les glandes sudoripares s'activent afin de réduire le " fardeau thermique ".

EN VIDÉO : FABRIQUEZ-VOUS UN CLIMATISEUR FAIT MAISON : 

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

5- Qu'est-ce qu'une chaleur accablante?

Le terme chaleur et humidité accablante est utilisé par Environnement Canada dans ses avertissements météorologiques. Un avertissement de chaleur et d'humidité accablante est émis lorsque les températures dépassent les 30 °C et que l'indice humidex est supérieur à 40 pendant au moins une heure.

Au-delà de ce seuil, l'humidité peut entraîner une sensation de malaise généralisé chez certaines personnes.

À VOIR ÉGALEMENT : TRUCS DE GRAND-MÈRE POUR LA PISCINE :

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon