Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Aletta & Bud : 2 tempêtes puis 2 ouragans possibles

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2018-06-09 MétéoMédia
© Fournis par Météo Média

Aletta, la première tempête tropicale de l'année dans le Pacifique Est est devenue en 24 heures un ouragan majeur. C'est assez rare pour être souligné.Ses vents ont aussi doublé en 24 h ( de 110 à 220 km/h). Heureusement, aucune zone habitée n'est située sur sa trajectoire. Pendant ce temps, "Bud" se prépare...

À lire également : Les ouragans ralentissent : ce n'est pas une bonne nouvelle

Mise à jour samedi matin : Après s'être déplacé dans des eaux plus froides, un plus du cisaillement vertical des vents qui s'est intensifié, Aletta est redescendue en catégorie 2 (vent à 175 km/h). Sa trajectoire ne présente toujours aucune menace. L'ouragan devrait mourir dans les prochains jours. D'ici dimanche, elle devrait déjà être redevenue une tempête tropicale. 


On surveille maintenant l'évolution d'une tempête tropicale en formation qui devrait être nommé dans les prochaines 24h. Toutes les conditions sont favorables pour que Bud se développe d'ici la fin de la journée de samedi. Certains modèles météo prévoient au moins 200 mm de pluie possibles sur la côte pacifique du Mexique avec, comme conséquences, inondations, glissement de terrain, etc.


Nommée mercredi matin, alors qu'elle était située à plus de 600 km à l'ouest des côtes mexicaines, Aletta s'est renforcée à un rythme impressionnant, depuis jeudi. Vendredi matin, le désormais ouragan avait atteint la catégorie 3, puis 4 vendredi après-midi sur les 5 que compte l'échelle de Saffir-Simpson.  Heureusement, sa trajectoire l'éloigne des côtes, synonymes de zones habitées et donc potentiels dégâts.

Ce n'est que la neuvième fois depuis 1970 que la première tempête nommée de l'année dans cette région  prend une telle proportion.

Cette tempête tropicale est accompagnée par un autre système, qui se développe plus au sud-est et dont les chances de devenir une tempête tropicale durant le week-end (c'est-à-dire que ses vents auront dépassé les 65 km/h) atteignent 80 %. Il prendrait alors le nom de Bud. Plus prÈS du littoral occidental du Mexique, il pourrait y signifier des chutes de pluie conséquentes, autour de 200 millimètres.

La saison des ouragans dans le Pacifique Est a officiellement débuté le 15 mai, et s'achèvera le 30 novembre. Typiquement, on observe durant cette période le développement d'une quinzaine de tempêtes nommées, huit deviennent des ouragans, dont trois majeurs, c'est-à-dire avec des vents soutenus supérieurs à 178 km/h.




Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon