Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Combattre le « blues hivernal »

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2020-10-26 MétéoMédia

Chaque année quand arrive l’automne, nous sommes plusieurs à ressentir la baisse de luminosité. Le changement de saison a un impact sur notre moral.

Certains experts prévoient cependant que, cette année, les effets seront plus nombreux en raison de la pandémie et du climat morose en général.

Beaucoup de gens ont « le moral à plat » en hiver, c'est-à-dire qu’ils se sentent un peu plus tristes et démotivés pendant cette saison. La dépression saisonnière, c’est différent. En effet, c’est une tristesse qui peut vraiment nuire au quotidien.

Souffrez-vous d'une dépression saisonnière ?

La dépression saisonnière a des symptômes qui ressemblent à ceux de la dépression générale. Souvent, les personnes qui souffrent de dépression sans la composante saisonnière, par exemple celles qui se sentent déprimées et ne peuvent pas sortir du lit en juin, ont tendance à ne pas dormir et à ne pas manger suffisamment. La dépression saisonnière est différente : les gens ont en fait tendance à trop dormir et à trop manger, et ils ont davantage besoin de glucides.

Quelques trucs peuvent aider à soulager ce « blues hivernal » :

Bouger Le but est d’augmenter le rythme cardiaque.

Si vous pouvez bouger à l’extérieur c’est encore mieux, même d’aller prendre une marche peut améliorer grandement la situation. Une étude a démontré qu’une heure de marche au soleil d’hiver est aussi efficace que deux heures et demie sous une lumière artificielle à forte intensité.

Soyez créatifs, apprenez quelque chose de nouveau Faites des choses qui vous rendent heureux et qui stimulent l'apprentissage.

Sculpter des citrouilles, fabriquer des ornements, changer de décor, faire de la pâtisserie, travailler le bois, apprendre une nouvelle langue - les possibilités sont infinies !

Briser l’isolement À défaut de pouvoir rencontrer les gens, il faut se connecter à eux virtuellement, le plus souvent possible.

Sommeil régulier Il faut maintenir un horaire de sommeil régulier tant la semaine que la fin de semaine. Le fait de se coucher tard perturbe l’horaire de sommeil et l’« horloge interne ».

La luminothérapie La luminothérapie consiste en l’utilisation d’une lampe spéciale munie d’un filtre UV. Cette lampe projette la bonne quantité de lumière, assez intense pour traiter la dépression saisonnière.

À VOIR ÉGALEMENT : Pourquoi est-on fatigué à l'automne?

Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon