Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'ouragan Florence menace les États-Unis

logo de La Presse canadienneLa Presse canadienne 2018-09-10 Russ Bynum

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE
L'ouragan Florence n'a mis que quelques heures, lundi, à se transformer en monstre de catégorie 4.

Les météorologues craignent qu'il ne frappe la côte est des États-Unis, quelque part entre les Carolines et la région Mid-Atlantic.

© Fournis par thecanadianpress.com Florence se trouvait lundi midi à 925 kilomètres au sud-sud-est des Bermudes et se déplaçait vers l'ouest à 20 kilomètres/heure. Elle génère des vents de 195 kilomètres/heure, mais l'énergie qu'elle tire de l'eau chaude devrait la rendre encore plus puissante.

Il est encore trop tôt pour calculer la trajectoire exacte de Florence, mais elle pourrait toucher terre jeudi dans les Carolines et dans le sud de la Virginie. Les résidants de la région ont été mis en garde, d'autant plus que l'ouragan pourrait s'immobiliser au-dessus de leurs têtes.

Des prévisions informatiques attendent jusqu'à 60 centimètres de pluie en certains endroits, causant des inondations dévastatrices. Les météorologues mettent également en garde contre des vents destructeurs et des ondes de tempête potentiellement mortelles.

Les gouverneurs des Carolines et de la Virginie ont proclamé des états d'urgence par mesure de précaution. Le gouverneur de la Caroline du Sud, Henry McMaster, a demandé à ses concitoyens de tenir pour acquis qu'ils seront frappés de plein fouet par un ouragan puissant, et de se préparer en conséquence.

L'agence régionale de gestion des catastrophes «se prépare à la possibilité d'un désastre de grande ampleur».

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon