Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

" Météo moustiques " : à quoi s'attendre cet été ?

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2018-05-25 MétéoMédia
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Le nombre de moustiques autour de soi dépend de l'humidité générale et, bien sûr, de l'endroit où l'on se trouve.

Tuons le suspense tout de suite, nous aurons un été moins " chargé " de moustiques qu'en 2017. Pourquoi ? " Le début de la saison va être un peu plus sec et aussi avec moins d'humidité au sol, détermine Réjean Ouimet, présentateur et expert à MétéoMédia. Il y aura une reprise des précipitations plus tard en saison, mais je pense que le pire devrait être passé. "

La pire période de l'année arrive ces prochains jours

La " cohorte printanière ", là où les moustiques abondent le plus, se situe pendant la période comprise entre la fin mai et le début juin. Cinquante-sept espèces sondent les airs au Québec. Certaines d'entre elles affectionnent les milieux permanents comme des grands marais où l'on voit des quenouilles, et d'autres vont préférer des petits milieux temporaires.

En règle générale, " les moustiques aiment bien les conditions humides et fraîches, donc en soirée, les moustiques vont voyager davantage, abonde Richard Vadeboncoeur, biologiste et vice-président de GDG Environnement. Le jour, ils vont se réfugier dans certains lieux couverts, où il y a une couverture végétale, comme une haie de cèdres. "

À VOIR ÉGALEMENT : Pourquoi peut-on voir des MOUCHES ROSES au Québec ?

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon