Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Vacances : les régions gagnantes cet été, les voici.

logo de MétéoMédia MétéoMédia 2018-05-29 MétéoMédia
© Fournis par Météo Média

Le patron météo estivale devrait favoriser certaines régions pour les vacances, particulièrement pour la chaleur. Voici, à partir de l'analyse réalisée dans le cadre de l'Aperçu de l'été 2018, les périodes et régions qui devraient profiter des meilleures conditions cet été.

À lire également : Un bel été au Québec, mais la fin sera rapide

Commençons par le Québec. Rappelons que MétéoMédia prévoit un bel été avec des températures dans les normales de juin à août. La chaleur risque cependant de s'essouffler à la fin de la saison, ce qui devrait engendrer une fin rapide de la période estivale.

On peut donc étendre cette prévision pour l'ensemble des secteurs situés dans le sud (Montréal, Québec, Sherbrooke) et miser sur les mois de juin et juillet pour les vacances. Si la tendance se maintient, la chaleur devrait être plus modeste en août, ce qui laisse présager des conditions moins intéressantes pour le camping et la plage. En fait, la région qui risque d'être plus favorisée en juillet et août est celle de la Gaspésie, tout comme celle des Maritimes.

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Selon l'analyse des météorologues, on prévoit des températures au-dessus des normales de saison dans les Maritimes, ce qui devrait avantageusement favoriser les attractions touristiques en Gaspésie et aux îles de la Madeleine.

Du côté de l'Ontario, la première partie de l'été (juin et juillet) devrait être plus favorable dans certains secteurs autour du lac Ontario (le site de Sandbanks par exemple) tout comme dans la grande région de Toronto, ainsi que pour les plages de Wasaga. 

La tendance actuelle laisse croire que la concentration de chaleur devrait être sur la côte est des États-Unis cette année. On prévoit un réchauffement plus rapide que la normale des eaux de l'Atlantique, ce qui engendrera des températures plus chaudes que la moyenne surtout pour les villes situées près des côtes américaines. Le côté moins intéressant (surtout en août) de ce réchauffement précoce de l'eau de surface en Atlantique est qu'il favorisera également le développement et le passage de systèmes tropicaux dans les zones habitées.

Température de l'eau © Météomédia Température de l'eau

Avis aux amateurs de plages, la période la plus propice est en août dans la majorité des plans d'eau puisque la température (de l'eau) atteint son point le plus élevé durant cette période (après une réchauffement progressif à partir de juin).

À VOIR ÉGALEMENT : L'ÉTÉ RISQUE D'ÊTRE EXPLOSIF AU QUÉBEC : 

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE



Publicité
Publicité

Plus de MétéoMédia

image beaconimage beaconimage beacon