Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Sherbrooke sur un pied d'alerte

logo de Radio-Canada.ca Radio-Canada.ca 2019-04-20 CBC/Radio-Canada

Selon les prévisions de l'Organisme municipal de la sécurité civile (OMSC), la phase de mobilisation devrait être lancée d'ici midi, ou dès que la rivière atteindra 19 pieds. Un point de presse sera alors donné par les autorités.

C'est à compter de 21 pieds que les inondations peuvent survenir. L'OMSC se prépare même à l'éventualité que la rivière Saint-François monte jusqu'à 22 pieds.

Plus de précipitations qu'attendues

Vendredi, la quantité de précipitations attendues sur l'Estrie a été revue à la hausse. Samedi matin, Environnement Canada prévoyait que de 15 à 30 mm devaient tomber d'ici la soirée, pour totaliser environ 60 mm.

On anticipait déjà des hausses significatives des cours d'eau, mais ça va l'être davantage, note le directeur régional de la sécurité civile pour l'Estrie et la Montérégie, Jean-Sébastien Forest.

Samedi matin, la situation était cependant loin d'être critique.

C'est le lac Louise à Weedon et le lac Memphrémagog qui ont atteint un seuil d'inondation mineure. Pour l'instant, c'est ce qui semble problématique, mais par contre, avec les précipitations de la nuit dernière, d'autres cours seront affectés au cours de la journée, prévoit-il.

À 9 h 30, la rivière au Saumon a également atteint le stade d'inondation mineure.

Les rivières Eaton, Coaticook et Tomifobia et le lac Massawippi seront particulièrement à surveiller au cours des prochaines heures. Des équipes de la sécurité civile sillonneront d'ailleurs la région.

On aura deux équipes au cours de la journée qui vont patrouiller le secteur de l'Estrie, qui vont aller rencontrer les municipalités pour s'assurer de leur état de préparation pour faire face aux inondations, précise-t-il.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon