Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Les Blue Jays s'inclinent 7-2 à Boston

logo de La Presse canadienneLa Presse canadienne 2018-09-12

BOSTON - Les Red Sox de Boston sont devenus le premier club assuré de prolonger sa saison, mardi, mais ils n'ont pas célébré.

«Chaque fois que tu fais les séries et que tu as l'occasion de devenir l'équipe championne, c'est spécial, a avoué Brock Holt. Nous sommes excités, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire.»

Holt s'est amené comme frappeur suppléant en septième manche et il a réussi un circuit de trois points pour aider les Red Sox à battre les Blue Jays de Toronto 7-2.

Boston a un rendement de 99-46, le meilleur dans le baseball majeur. Solidement installés au sommet de leur section, les Red Sox sont assurés de prendre part au match sans lendemain dans l'Américaine, même s'ils connaissaient une très mauvaise fin de saison.

«Nous sommes en bonne position pour remporter notre section et, ensuite, accomplir de grandes choses, a dit le gérant Alex Cora, qui en est à sa première année à la barre des Red Sox. J'ai dit à nos joueurs que j'étais fier d'eux.»

Chris Sale effectuait un retour en douceur, après avoir souffert d'inflammation à l'épaule gauche. On l'a limité à une manche (26 tirs), où il a permis un coup sûr et a retiré deux frappeurs au bâton. C'est Ryan Brasier (2-0) qui a été le lanceur gagnant.

«Nous prenons soin de Chris», a simplement affirmé Cora.

Les Red Sox se sont assurés de participer aux séries pour une troisième année de suite.

Les Blue Jays (65-79) menaient 2-0 en septième manche quand Steve Pearce a réduit l'écart grâce à un triple d'un point. Holt a suivi avec une longue balle de trois points contre Ryan Tepera (5-5).

Les Jays n'ont frappé que cinq coups sûrs, incluant des doubles de Lourdes Gurriel fils et Devon Travis.

© Fournis par thecanadianpress.com

Gurriel fils a moins bien paru un peu plus tard, se faisant prendre à contre-pied au premier coussin, après un but sur balles.

Le partant des Blue Jays, Ryan Boruki, avait accordé sept points et huit coups sûrs au Fenway Park, le 13 juillet. Mardi soir, il a limité ses adversaires à deux points, trois coups sûrs et deux buts sur balles en six manches et un tiers.

«Ryan a été fantastique aujourd'hui, a insisté le gérant des Blue Jays, John Gibbons. Il a fait du très bon travail pour une recrue.»

Mercredi soir, les lanceurs partants seront Aaron Sanchez et David Price.

Sanchez a un dossier de 2-0 à ses sept derniers départs. Price est invaincu depuis le 1er juillet; sa fiche depuis ce temps est 5-0, en 10 sorties.

Le voltigeur de droite Randal Grichuk, des Blue Jays, était de retour au jeu après une bonne frousse subie au Rogers Centre, dimanche.

Il a connu une soirée de 0 en 4, dont trois retraits au bâton.

Dimanche, en glissant pour essayer de capter une fausse balle, Grichuk a durement percuté le tabouret de métal d'un agent de sécurité, qui voulait se tasser du chemin mais qui n'a pas vu le voltigeur s'approcher.

Grichuk n'a pas subi de commotion cérébrale, mais il a subi un saignement de nez, des coupures et de l'enflure à la cavité de l'orbite, du coté gauche.

«Ma mère a toujours dit que j'avais la tête dure. J'imagine qu'elle avait raison», a gazouillé Grichuk lundi, une journée de congé pour le club torontois.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon