Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Henderson poursuit Wideman et les Flames

logo de La Presse canadienneLa Presse canadienne il y a 6 jours

CALGARY - Don Henderson, un juge de lignes de la LNH, intente une poursuite à l'endroit du défenseur Dennis Wideman et des Flames de Calgary, réclamant 10,25 M $ à la suite d'un coup porté par derrière dans un match contre les Predators de Nashville, en janvier 2016.

© Fournis par thecanadianpress.com

Dans une demande introductive, Henderson dit avoir subi une commotion cérébrale et des blessures au cou, au dos, à l'épaule et au genou, ajoutant que celle au cou nécessite une opération.

Il prétend aussi que l'incident l'a placé en état de choc, l'a rendu dépressif, lui a causé des maux de tête et de l'inaptitude permanente et partielle.

Les Flames n'ont pas réagi à la poursuite lorsque contactés jeudi.

Une demande introductive contient des allégations qui n'ont pas été prouvées en cour.

Henderson, un résident de Calgary, a été blessé en deuxième période dans un match gagné 2-1 par les Predators, le 27 janvier 2016. Il restait un peu plus de huit minutes à l'engagement.

Wideman a été plaqué contre la bande par l'ailier Miikka Salomak, des Predators. En route vers le banc des siens, il a frappé la glace avec son bâton et, selon ce que Henderson avance, il a ensuite frappé l'officiel au dos avec son bâton, devant le banc des Predators.

Henderson a chuté, mais il s'est plus tard remis sur patins et a repris son poste, jusqu'à la fin du match.

Après la rencontre, Wideman a dit que jamais il n'essaierait intentionnellement de frapper un juge de lignes ou un arbitre, ou quoi que ce soit du genre.

La demande introductive mentionne toutefois que «Wideman a intentionnellement et délibérément frappé Don Henderson».

Henderson dit que ses blessures l'ont empêché de reprendre son travail depuis l'incident.

La Ligue nationale a imposé 20 matches de suspension à Wideman. Il en avait purgé 19 quand un arbitre a réduit la sanction à 10 rencontres - ce qui a valu une somme de remboursement au joueur.

Le contrat de Wideman arrivant à échéance, le hockeyeur de 34 ans deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon