Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Adultère : 10 raisons qui poussent à l’infidélité

2015-05-05

Les hommes malheureux voudront trouver le bonheur ailleurs. © Getty Images Les hommes malheureux voudront trouver le bonheur ailleurs. Adultère : qu'est-ce qui les pousse à sauter la clôture? Pourquoi certaines personnes en couple résistent-elles à la tentation de la chair alors que subissent l'infidèlité? Bien que ces dix raisons n’expliquent pas tout, elles en disent tout de même long sur la question.

1. L'infidèle et son l’esprit libertin

David, un résident de Montréal, admet avoir déjà été d’une infidélité assez spectaculaire. «Ce ne sont pas les frustrations qui me poussent aux relations extraconjugales, explique-t-il. C’est le goût de l’aventure et de la nouveauté.» Il se montre d’une discrétion absolue, sa copine n’étant pas au courant qu’il soit un «coureur de jupons». Comme le soutient Yves Dalpé, psychologue et sexologue clinicien s’étant penché sur l’infidélité dans son livre L’infidélité n’est pas banale, l’un des critères faisant augmenter les risques d’infidélité dans un couple est sans conteste les valeurs libertines. Le hic, c’est lorsque ce libertinage n’est pas convenu entre les deux conjoints. Comment la copine de David réagirait-elle si elle en venait à découvrir le pot aux roses?

2. Emmagasiner les frustrations jusqu'à l'adultère

Quand les frustrations s’accumulent au sein du couple, on en vient parfois à chercher un échappatoire. Hélène, une jeune femme fin vingtaine, s’est réfugiée dans les bras d’un collègue de travail. De quoi se plaignait-elle? Elle n’en pouvait plus d’un chum qui ne lui donnait pas de sexe (ou presque), après deux ans de vie commune. Il ne l’écoutait pas, préférant jouer à ses jeux vidéo plutôt que d’avoir une discussion sensée avec elle. Il valorisait son travail, plutôt que sa relation amoureuse. Qui plus est, de l’avis de la plaignante, le cocu n’était aucunement romantique… voici qui n’était pas un match parfait! Avec des enfants dans le portrait, les risques d'infidélité sont-ils accrus? « Ce n’est pas la présence d’enfants au sein d’un couple qui accroit le désir d’être infidèle, tranche le psychologue et sexologue Yves Dalpé. Dans la vie à deux, il existe toute sorte de sujets conflictuels : l’argent, la relation avec la belle-famille, l’éducation des enfants, la répartition des tâches… tout cela peut donner lieu à des conflits.» Selon lui, le fait d’avoir des enfants n’est pas une cause en soi, toutefois ceci peut avoir un effet multiplicateur, venant s’ajouter à d’autres irritants.

Regarder ailleurs peut être le résultat de frustrations au sein du couple. © Getty Images Regarder ailleurs peut être le résultat de frustrations au sein du couple.

3. Un ras-le-bol des insatisfactions sexuelles dans le couple

Auparavant, l’insatisfaction sexuelle était un signal lancé surtout par les hommes, selon Yves Dalpé. Il émet maintenant un différent constat clinique. «Avant, les femmes se montraient infidèles surtout si elles étaient insatisfaites sur le plan émotionnel… Or, les femmes d’aujourd’hui, surtout celles âgées de 40 à 45 ans et moins, sont davantage affirmatives, elles s’intéressent plus à la sexualité, ont plus de pouvoir dans le couple.» Dans son bureau, un nombre accru de femmes se plaignent que leur conjoint a peu d’appétit sexuel.Justement, Noémie, 30 ans, n’en pouvait plus de retenir ses ardeurs face à un copain plus conservateur qu’elle au lit. Ce dernier refusait de lui faire des cunnilingus ou de recevoir une fellation, n’était pas à l’aise à se masturber devant elle, ne désirait faire l’amour que dans une chambre à coucher… En voyage en solo, elle le trompe avec un séduisant voyageur… «J’ai su illico que c’était fini avec mon copain, raconte-t-elle. Passer à l’acte a été le déclencheur me disant qu’il fallait que je sorte de cette relation, qui ne comblait pas mes besoins».

4. Quand la routine étouffe la libido

Après plusieurs mois de vie à deux, Marie-Anne se montre décontenancée, infidèle à sa douce moitié en pensée : elle a franchement envie d’aller voir ailleurs. «Bien que ma relation avec ma blonde se passe super bien, on n’a plus autant de sexe qu’à nos débuts… Avec elle, ma libido est à zéro!» Pas étonnant que biens des infidèles admettent sauter la clôture parce qu’il manque de piquant dans leur vie à deux.Avant de goûter le fruit défendu, si on parlait franchement de ce qui nous turn off? La routine prend toute la place? Tout est réglé au quart de tour? Un peu de créativité, d’ouverture et d’audace sont peut-être de mise. On insère de nouvelles activités à l’agenda, on organise une sortie «dernière minute», on adopte une nouvelle attitude?

Le manque de connexion créer la distance entre les membres du couple. © Getty Images Le manque de connexion créer la distance entre les membres du couple.

5. Un manque d’engagement dans la vie conjugale

«Moins l’engagement est ferme, plus l’infidélité est probable», avance noir sur blanc M. Dalpé dans L’infidélité n’est pas banale. En entrevue, le psychologue-sexologue se montre ferme : «La promesse de fidélité, si elle est clairement discutée, amène des positions claires de ce qui est attendu de part et d’autre. Certains couples ne s’en parlent pas. S’il n’y a pas de discussion ou si ça reste dans flou, l’infidélité risque d’arriver!» Pour lui, clarifier les attentes est d’une grande l’importance. «De nos jours, il y a énormément de possibilités de vivre en couple. Or, si on tient à la fidélité, il faut le dire et agir en conséquence», souligne-t-il. Selon lui, quand il y a un manque d’engagement conjugal, on n’exprime pas le désir de vouloir vivre ensemble pour un bon bout de temps.Qu’en est-il pour vous? Quelles seraient les conséquences d’une infidélité? Demandez-vous : «comment est-ce que je réagirais si j’étais infidèle ou cocu?» Le sujet peut être abordé plus d’une fois car votre position peut changer avec le temps!

6. Une grande instabilité émotionnelle des amoureux

Les troubles de la personnalité ouvrent la voie à des relations conflictuelles. «Je fais l’hypothèse qu’un pourcentage d’infidélité beaucoup plus élevé se trouve chez les personnes affligées d’un trouble de la personnalité, écrit M.Dalpé dans L’infidélité n’est pas banale. Aussi, ces personnes suscitent davantage d’infidélité chez leur conjoint ou leur conjointe».Les personnes avec des comportements explosifs, antisociaux ou borderline peuvent plus facilement mettre le feu aux poudres, en foulant un terrain glissant vers l’adultère.

La dépendance à la sexualité est une caractéristique des hommes infidèles. © Getty Images La dépendance à la sexualité est une caractéristique des hommes infidèles.

7. Être atteint de dépendance sexuelle

Selon Yves Dalpé, l’un des critères faisant augmenter le pronostic du risque d’infidélité est la dépendance à la sexualité. Comme il l’écrit dans son livre L’infidélité n’est pas banale : «Un individu dépendant d’une hypersexualité débridée est automatiquement infidèle par définition, peu importe son niveau d’engagement conjugal».Les dépendants affectifs et sexuels anonymes (DASA) ont en commun «un comportement obsessif/compulsif, qu’il soit sexuel ou émotionnel (ou les deux), avec lequel les relations ou les activités sont devenues de plus en plus destructrices dans tous les domaines de leur vie, carrière, famille ainsi qu'au niveau du respect de soi». Des ateliers en douze étapes, selon le modèle des Alcooliques anonymes (AA), sont offerts à Montréal.

8. Des vies conjugales séparées

«Peu importe les raisons, moins les conjoints sont proches physiquement et plus ils mènent des vies secrètes, plus l’infidélité est probable», écrit Yves Dalpé dans L’infidélité n’est pas banale. L’amour à distance ou une vie à deux trop distancée peuvent inciter les membres du couple à vivre des aventures extraconjugales. Mais au fait, pourquoi cette distance existe-t-elle? Par peur d’intimité, par peur d’aimer vraiment?

© Getty Images

9. Minimiser l’impact de l’infidélité pour avoir le pardon

L’infidélité n’est pas banale, est le titre d’un des livres de M. Dalpé… et il est très révélateur. Selon l'expert, bien des couples mésestiment les conséquences d’une infidélité. «L’infidélité, c’est extrêmement dérangeant, soutient-il. Un des conjoints peut tomber en dépression, elle peut faire éclater la famille, elle remet en question les fondations mêmes du couple». Quand l’infidélité survient et que le secret éclate, il y a un malaise qui s’installe entre les conjoints. «L’infidélité vient ébranler l’intimité, la qualité et la confiance de la relation; elle touche nos liens intimes les plus précieux!», rappelle-t-il. Il s’agit d’une véritable menace pour la survie du couple. Et si on y pensait à deux fois avant de jouer avec le feu?

10. Une dynamique malsaine au sein du couple

«Quand on ne vit pas d’insatisfaction, on a moins de chance de se permettre des écarts, fait remarquer M. Dalpé. Heureux en amour, on fera davantage attention de ne pas nuire, de ne pas prendre le risque de perdre l’autre». Comme quoi, il y a une permission vers les relations extraconjugales qui grandit avec le degré d’insatisfaction. Certaines personnes se sentent si mal comprises au sein de leur couple qu’elles trompent leur conjoint pour se défouler, tel un signe de vengeance. Or, ce comportement n’aide en rien à améliorer la dynamique de leur relation, bien au contraire. Une thérapie de couple pourrait s’avérer bénéfique pour favoriser les rapprochements et pour voguer vers une compréhension mutuelle.

Plus sur MSN :

L’homme parfait selon la science

20 tue-l'amour à ne pas faire devant son homme

20 choses étranges qui excitent les hommes

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon