Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

La Grande Barrière de corail pourrait disparaître définitivement

logo de Easyvoyage Easyvoyage 2017-03-18 Julie Fortun

Relire la vidéo

Cet épisode de blanchissement est le plus important de l'Histoire. En effet, il prend place sur deux années consécutives. L'eau n'a pas refroidi, c'est pour cela que les coraux blanchissent, et si cela continue, ils vont mourir.

Dans une vidéo Facebook, David Wachenfeld, directeur du parc, déclare : «C'est la première fois que nous assistons à un blanchissement de la Grande Barrière de corail sur deux ans. Nous avons constaté une augmentation de la chaleur depuis décembre.» 

Les coraux ne récupèrent plus des épisodes de réchauffement climatique.

Un rapport a été publié le 10 mars. Ce changement écologique de la Grande Barrière de corail est surtout dû au réchauffement climatique mais aussi aux énergies fossiles. D'ailleurs, un grand projet d'exploitation de nouvelles mines de charbon, par le groupe indien Adana à Carmichael, est prévu en Australie. Les scientifiques et ONG appellent le gouvernement de Canberra à agir avant qu'il ne soit trop tard. «En mars 2016, 93% des coraux du récif ont blanchi et 22 % sont morts. (...) C'est le pire blanchissement jamais observé», explique même au Monde, David Karoly, un expert des questions climatiques de l'université de Melbourne. Des scientifiques australiens interpellent même l'UNESCO pour leur venir en aide et secourir cet élément naturel.

Située en Australie, cette barrière de corail est la plus grande du monde puisqu'elle mesure au moins 2 600 kilomètres de long. Elle est inscrite au patrimoine de l'Humanité depuis 1981. Plus d'un millier d'espèces de poissons y vivent. Avec la destruction de la Grande Barrière de corail, c'est tout un environnement qui va disparaître.

L'état de la barrière de corail est critique.

Une nouvelle très inquiétante pour l'écosystème marin © rafaelbenari/123RF Une nouvelle très inquiétante pour l'écosystème marin


Publicité

Plus d’infos

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon