Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Fatigue, difficultés respiratoires: la réapparition de symptômes du Covid-19 inquiète les médecins

logo de BFMTV BFMTV il y a 4 jours Ambre Lepoivre

Les médecins constatent la résurgence, chez certains patients, de symptômes du Covid-19 plusieurs jours après leur guérison. Une étude est lancée afin de comprendre les causes de cette réapparition.

Une consultation à Winkel, le 21 avril 2020. © SEBASTIEN BOZON / AFP Une consultation à Winkel, le 21 avril 2020.

Le Covid-19 recèle encore bien des mystères pour le monde scientifique. Depuis quelques temps, la question de la réapparition des symptômes chez des patients censés être guéris les préoccupe.

En principe, "les malades ayant une infection respiratoire bénigne auront des symptômes qui dureront moins de 14 jours. Sauf la toux qui peut persister plusieurs semaines. Pour les patients qui ont une forme sévère, cela peut durer plus longtemps", expliquait à BFMTV.com au début de l’épidémie Henri Partouche, médecin généraliste, membre de la commission spécialisée des maladies infectieuses. 

La guérison du coronavirus, comme pour les infections virales, intervient ensuite spontanément, grâce aux défenses immunitaires du patient. Mais les jours passent, et le monde médical découvre régulièrement de nouvelles facettes de la maladie, comme ce que des scientifiques appellent le "syndrome post-infectieux", rapporte Le Parisien.

Fatigue, maux de tête, difficultés respiratoires, perte d'odorat… Certains symptômes persistent bien au-delà de la période attendue, ou réapparaissent après quelques jours d’accalmie.

"C'est du jamais-vu"

"En général, il y a un répit, ce qu'on appelle une lune de miel entre le 15e jour, date de fin de la maladie et le 30e jour, puis ça repart. Les signes réapparaissent un à un. Cette situation, c'est du jamais-vu", explique le professeur Benjamin Davido, infectiologue, référent sur la crise Covid à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine. 

Il précise que cette résurgence des symptômes concerne environ 5% des malades, mais de plus en plus de médecins sont témoins de ce phénomène. D’après une étude asiatique relayée par le quotidien, sur 55 patients atteints du Covid-19, 5 ont fait une rechute.

"En général, c'est l'inflammation induite par le virus et non le virus lui-même qui est à l'origine de la réapparition des symptômes", indique Yazdan Yazdanpanah, le patron de l'infectiologie de l'hôpital Bichat, à Paris, qui émet une hypothèse: "Cela arrive chez des gens qui n'ont pas développé d'anticorps, peut-être parce qu'ils sont immunodéprimés."

Mais le monde médical, qui avance à tâtons, n’est pas unanime. D’après Benjamin Davido, cette rechute serait liée à une première phase de symptômes bénins, insuffisants pour développer une immunité. "Il est possible que lorsque les gens ont repris leur vie, après le confinement, ils ont été à nouveau confrontés au virus qui circule toujours. Conséquence: le système immunitaire s'active et les symptômes reviennent", explique-t-il à nos confrères.

Un collectif d’infectiologues s’apprête à plancher sur la question de la persistance et de la résurgence des symptômes par le biais d’une étude sur des patients volontaires afin de comprendre les raisons de ce Covid-19 en "yoyo".  

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: BFMTV

image beaconimage beaconimage beacon