Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Huit nouveaux foyers de contamination dans l'est de la France

logo de 20 minutes 20 minutes il y a 6 jours

Plusieurs foyers se sont déclarés dans quatre départements du Grand-Est depuis le déconfinement, le 11 mai dernier.

Huit militaires auraient notamment été infectés à la gendarmerie de Sarreguemines © Google Street View Huit militaires auraient notamment été infectés à la gendarmerie de Sarreguemines

Huit nouveaux foyers de contamination au nouveau coronavirus ont été identifiés dans la région du Grand-Est de la France depuis le 11 mai, premier jour de déconfinement, a annoncé mardi l'agence régionale de santé (ARS). Quatre départements de la région sont concernés.

Un groupe a été identifié en Haute-Marne, «quatre en Moselle, deux dans le Bas-Rhin, un en Meuse», a listé la directrice générale de l'ARS du Grand-Est. Le nombre de cas par foyer s'étend de trois à seize au maximum.

Parmi ces huit nouveaux foyers de contamination, quatre se trouvent dans des EHPAD, un dans un «établissement sanitaire», un dans «une structure d'aide sociale à l'enfance», un dans un «établissement médico-social pour personnes handicapées» et le dernier dans une «emprise militaire». Selon France Bleu Lorraine Nord, il s'agirait de la gendarmerie de Sarreguemines où huit militaires ont été testés positifs au Covid-19.

La directrice de l'ARS est restée prudente quant à un lien entre l'apparition de ces nouveaux cas et le début du déconfinement. «Possiblement, certains existaient avant», le délai moyen d'incubation du virus étant de «sept à dix jours».

Depuis la mise en place du dispositif du traçage des contacts le 13 mai, le Grand-Est a enregistré un peu plus de 550 patients positifs, qui ont été en contact avec environ 1200 personnes. Les personnes malades ont le choix entre s'isoler à domicile ou dans une structure extérieure, généralement un hôtel.

Dans les Côtes-d'Armor, plus de 800 salariés ont été testés mardi au coronavirus dans un abattoir suite à un premier signalement, le 13 mai, d'un patient exerçant dans cette entreprise et admis en soins intensifs. Jusqu'à présent, 69 cas ont été testés positifs au Covid-19 dans cette entreprise.

-

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de 20 minutes

image beaconimage beaconimage beacon