Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

«Repose en paix ma coloc de choc»

logo de Le Matin Le Matin 11.01.2019 R.M.

Les deux pilotes français décédés dans le crash du Mirage à la frontière suisse étaient expérimentés. L’armée et des proches leur rendent hommage.

Audrey Michelon, 30 ans, adorait voyager. Sur cette image, elle était en Guyanne. © Facebook Audrey Michelon, 30 ans, adorait voyager. Sur cette image, elle était en Guyanne.

L’Armée de l’air française a rendu hommage jeudi soir aux deux aviateurs décédés dans le crash du Mirage, mercredi, dans le jura français, tout près de notre frontière. Le chef d’état-major «exprime sa très forte émotion et ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches du Capitaine Baptiste Chirié et de la Lieutenant Audrey Michelon, morts en service aérien commandé», peut-on lire.

Tous deux étaient des professionnels chevronnés. Le communiqué précise que Baptiste Chirié, «pilote de combat opérationnel», avait 24 missions de guerre et 940 heures de vol à son actif. Et Audrey Michelon, «sous-chef navigatrice», 97 missions de guerre et 1250 heures de vol.

Marié, deux fillettes

Baptiste Chirié, selon «L’Est Républicain», était originaire de Pau et vivait près de Toul, en Meurthe-et-Moselle. Il était basé à la «base aérienne 133», celle de Nancy, depuis deux ans. Baptiste Chirié était marié et père de deux fillettes, notent les médias français. Sa femme est enceinte de leur troisième enfant.

«Navigateur officier systèmes d’armes», Audrey Michelon, 30 ans, vivait à Nancy. Célibataire, sans enfants, elle était fan de voyages et de kitesurf. Devenue «en souvenir d’Audrey Michelon», sa page Facebook indique: «Nous espérons que les personnes qui aiment Audrey trouveront du réconfort en consultant son profil pour se souvenir et célébrer sa vie.» Audrey Michelon vivait en colocation avec une jeune femme. Qui a sobrement écrit: «Repose en paix ma coloc de choc».

Ministre française des Armées, Florence Parlt a également exprimé ses condoléances aux familles des deux disparus. Elle sera ce vendredi à la base aérienne de Nancy pour leur rendre hommage.

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon