Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Accusés d'avoir tué une jeune fille au pair, ils avouent avoir brûlé son corps

logo de Le Matin Le Matin 12.01.2018 lematin.ch
Accusés d'avoir tué une jeune fille au pair, ils avouent avoir brûlé son corps © (Le Matin) Accusés d'avoir tué une jeune fille au pair, ils avouent avoir brûlé son corps

Sabrina K. et Ouisem M. refusent cependant toujours d'endosser la responsabilité de la mort de la jeune française.

Ils ne reconnaissent toujours pas d'avoir tué Sophie L., une jeune fille au pair française retrouvée calcinée dans le jardin de ses employeurs, mais ils plaident coupable d'avoir tenté de se débarrasser du corps et d'entrave à la justice. C'est ce que révèle The Telegraph, aujourd'hui sur son site.

Le corps calciné de la jeune troyenne de 21 ans avait été retrouvé fin septembre à Wimbeldon (sud de Londres). Sabrina K., 34 ans, et Ouissem M., 40 ans, ses employeurs présumés, avaient été arrêtés et inculpés pour meurtre. Ils sont aussi de nationalité française. C'est un voisin qui, intrigué par un fort dégagement de fumée, avait alerté la police.

Le drame avait provoqué une vive émotion parmi les jeunes filles au pair installées au Royaume-Uni, et plus largement au sein de la communauté française, et suscité des témoignages sur l'exploitation dont elles peuvent faire l'objet.

Le procès des accusés commencera le 19 mars prochain. Il durera cinq semaines.

Publicité
Publicité

Plus de Le Matin

image beaconimage beaconimage beacon